AGUNG : L’INDONÉSIE MISE SUR LE RETOUR DES TOURISTES CHINOIS A BALI

PARTAGER SUR

Afin de revitaliser le tourisme à Bali après l’entrée en éruption du mont Agung, les autorités indonésiennes ont décidé de miser sur les touristes chinois avec des campagnes promotionnelles dans une vingtaine de villes chinoises.

Les professionnels du tourisme comptaient sur le nombre croissant des visiteurs étrangers pour atteindre les objectifs de 17 millions de touristes étrangers en 2017, puis de 20 millions en 2018.

Mais le réveil de la montagne sacrée balinaise en septembre dernier a mis à mal ces prévisions, tout d’abord en faisant échouer les objectifs de l’année 2017, puis en posant une menace sur ceux de cette année.

Les agences de voyage font en effet face à se sérieuses difficultés à convaincre les voyageurs de se rendre à Bali, étant entendu que ces derniers craignent désormais pour leur sécurité sur une île en constante activité sismique.

Bali, élue meilleure destination touristique par Trip Advisor en 2017, contribue à elle seule à environ 40% du nombre de touristes qui visitent l’Indonésie.

La brève fermeture de l’aéroport à cause d’une éruption de l’Agung qui avait envoyé des cendres dans l’atmosphère jusqu’aux dessus des pistes dans le sud de l’île a provoqué un effondrement soudain du tourisme à Bali.

Quelques pays ont également promulgué une mise en garde déconseillant à leurs ressortissants de se rendre à Bali.

Depuis, le ministère du Tourisme indonésien cherche des solutions au problème et explore des voies afin de redynamiser l’afflux des visiteurs.

« Les touristes de Chine sont extrêmement important pour l’industrie du tourisme à Bali. Nous voulons les voir revenir à Bali aussi vite que possible », a dit Vincensius Jemadu, un officiel du ministère, dans un entretien au journal chinois Xinhua récemment.

Selon les données enregistrées par l’Agence nationale des statistiques, Bali a reçu 1,43 million de touristes chinois sur les 11 premiers mois de 2017, soit 25% du nombre total des touristes étrangers.

Le gouvernement n’a pas encore publié les données officielles pour le mois de décembre 2017.

Des promos intensives et des ventes de voyages organisés ont depuis été proposées par le ministère indonésien dans 20 villes chinoises en ce début d’année.

Ces programmes marketing ont pour objectif de restaurer la confiance des voyageurs chinois concernant leur sécurité à Bali malgré l’éruption de l’Agung.

Vincensius Jemadu a rappelé que l’Indonésie espérait beaucoup du marché chinois car le tourisme est une part primordiale de l’économie nationale indonésienne.

Lire aussi :
AGUNG : ZONE D’EXCLUSION RÉDUITE MAIS NIVEAU D’ALERTE MAINTENU
L’ERUPTION DE L’AGUNG EN ECRAN LARGE DEPUIS LEMPUYANG
L’AGUNG TOUSSE ET L’ECONOMIE DE BALI S’ENRHUME : TEMOIGNAGES
AGUNG : L’INDONÉSIE LORGNE DÉSORMAIS VERS LES TOURISTES DE L’ASEAN
AGUNG : CONSEIL DES MINISTRES SYMBOLIQUE A BALI
LES VOLS VERS BALI EN CHUTE DE 30% A CAUSE DE L’AGUNG
LA LEÇON DE L’AGUNG

SOURCEXinhua
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE