LES VOLS VERS BALI EN CHUTE DE 30% A CAUSE DE L’AGUNG

PARTAGER SUR

Décembre est habituellement un deuxième pic saisonnier pour la fréquentation touristique de Bali, mais l’Indonesian National Aviation Association (Inaca) vient de révéler au journal Kontan que les vols vers Bali ont décliné d’environ un tiers à cause de l’éruption du mont Agung.

Bayu Sutanto, un des responsables d’Inaca, a affirmé que cette tendance allait perdurer l’an prochain, au moins tant que le volcan reste en alerte maximale.

« Nous avons annulé plein de vols vers Bali pour ceux qui devaient participer à des événements comme des séminaires ou des ateliers », a -t-il continué, affirmant que quantité de vols nationaux et internationaux ont été supprimés.

Selon lui, les touristes annulent leur voyage vers Bali afin d’éviter les désagréments causés par l’activité volcanique. « Puisque l’éruption de l’Agung n’est toujours pas terminée, plein de gens annulent et cherchent des destinations alternatives », a poursuivi Bayu Sutanto, citant Singapour et la Thaïlande comme destinations de remplacement.

A toute chose malheur est bon, il a cependant noté un accroissement des vols sur d’autres destinations indonésiennes, comme Bandung, Yogyakarta, Manado et Medan.

Inaca a en effet enregistré par exemple un accroissement entre 15 et 20% des vols sur Medan et Manado.

Le ministre du Tourisme Arief Yahya a pour sa part affirmé que le pays avait déjà « perdu » un million de touristes cette année à cause de l’Agung.

Lire aussi :
L’AGUNG POUR CONTRER LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE ?
LA LEÇON DE L’AGUNG
AGUNG : L’OFFICE DU TOURISME RAPPELLE QUE BALI EST SANS DANGER
AGUNG : IL EST DU DEVOIR DES BALINAIS DE PRIER EN CONTINU
VISITE DU CAMP DE KLUNGKUNG QUI ACCUEILLE 1500 REFUGIES DE L’AGUNG

PARTAGER SUR

2 COMMENTAIRES

  1. Cela fera réflechir les Balinais sur leur option, toujour plus et la dégradation de leur ILE.
    Ils vont devoir s’adapter à l’avenir, sur un tourime local plus modeste, moins dépensier et en séjour plus court.

  2. Il faut que des « promotions » soit mise en place par les « plus riche » (les grands hotels, les compagnies aeriennes…) afin que la frequentation reprenne un rythme normal !! Pour ne pas penaliser les gens qui on « besoin » du tourisme avec leurs modestes structures !!
    Pascal.

LAISSER UNE RÉPONSE