UN INDONÉSIEN JURY DES MASTERS DE LA BOULANGERIE A PARIS

PARTAGER SUR

Du 3 au 6 février, les Masters de la Boulangerie réunissent au Parc des expositions de Paris-Nord Villepinte, les 18 meilleurs boulangers au monde dans une compétition innovante.

Six candidats par spécialité s’affronteront pour tenter de remporter le titre prestigieux de « WORLD MASTER BAKER ».

Pour la première fois, un chef Indonésien, William Wongso, devient membre du jury de cette distinction unanimement reconnue par la profession.

L’événement organisé par Lesaffre conjointement avec l’exposition EUROPAIN est la plus grande exposition et manifestation internationale dans le domaine de la boulangerie, de la pâtisserie et du chocolat, qui se tient chaque année à Paris.

Durant 4 jours, les 48 000 m² du Hall 6 du Parc des expositions de Paris-Nord Villepinte regroupent plus de 500 exposants et tous les acteurs stratégiques intervenant sur la filière boulangerie et pâtisserie dans le monde.

En 2018, Europain fait également sa mue et entre dans une nouvelle ère. Une organisation inédite, qui va accueillir près de 65 000 professionnels au cœur de rencontres stratégiques, d’animations vivantes et concrètes, des concours les plus prestigieux et du Forum, véritable think tank du secteur.

Cette année, un chef Indonésien, William Wongso, sera pour la première fois membre du jury des Masters de la Boulangerie, l’un des événements les plus prestigieux du salon, avec cinq autres juges de Suède, Grande-Bretagne, Costa Rica, Autriche et Espagne.

Restaurateur réputé, animateur pendant plusieurs années de sa propre émission culinaire, critique gastronomique, William Wongso est l’un des chefs indonésiens les plus célèbres de la planète.

Celui qui fut parfois comparé par la critique comme le Paul Bocuse de l’Asie, a appris le métier hors des sentiers battus, aussi bien lors de ses voyages en Indonésie, que partout dans le monde.

« Je puise mon inspiration, aussi bien dans la cuisine populaire que dans les cuisines des plus beaux restaurants du monde, tout en restant viscéralement attaché à mes origines indonésiennes » explique-t-il.

Article publié à l’origine par Class Tourisme.

Lire aussi :
UN LIVRE DE CUISINE INDONESIENNE PRIME INTERNATIONALEMENT
UBUD FOOD FESTIVAL : DES PAPILLES EN PLEIN TAKSU

PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE