Fermeture du Mont Bromo et fréquentation touristique en baisse

PARTAGER SUR

Afin d’empêcher la propagation du coronavirus, l’agence du parc national Bromo Tengger Semeru (TNBTS) a temporairement fermé le mont Bromo aux touristes du 19 au 31 mars.

Selon le directeur de l’agence, John Kenedie, les gardes forestiers du parc continueront à patrouiller dans la zone pendant la fermeture. “La santé et la sécurité des visiteurs sont notre priorité numéro un” a-t-il déclaré.

Cette décision intervient après que les îles Gili (entre Bali et Lombok) aient été fermées aux touristes la semaine dernière.

Par ailleurs le porte-parole du bureau régional du ministère du droit et des droits de l’homme, I Putu Surya Dharma, a annoncé que Bali avait accueilli plus de 150 000 touristes au cours des deux premières semaines de mars. Au cours de cette même période plus de 187 000 touristes ont quitté l’île.

Surya a ajouté que jusqu’à présent 115 touristes étrangers se sont vu refuser l’entrée en Indonésie via l’aéroport international Ngurah Rai, à la suite de la décision du gouvernement de restreindre l’accès aux voyageurs de Corée du Sud, d’Iran, d’Italie et de Chine à partir du 8 mars.

Pour rappel, l’île de Bali a été placée en “alerte” dans le contexte de la pandémie du COVID-19, conseillant aux résidents locaux de rester chez eux et d’éviter les endroits bondés.

Selon les données du ministère de la santé, à ce jour, l’Indonésie compte 227 cas domestiques confirmés de COVID-19, avec 11 guérisons et 19 décès. L’un de ces décès est celui d’une patiente anglaise à Bali, qui est décédée le 11 mars à l’hôpital général Sanglah de Denpasar.

PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE