RETOUR DES FEUX DE FORETS DANS 4 PROVINCES

PARTAGER SUR

Quatre provinces indonésiennes sont en état d’alerte avec le retour des feux de forêts qui chaque année émettent un nuage de fumée toxique sur une bonne partie du Sud-Est asiatique.

L’Agence de mitigation des catastrophes a expliqué mercredi que la déclaration de l’état d’urgence à Riau, Sumatra-Sud, Kalimantan-Ouest et Kalimantan-Centre devrait faciliter les opérations d’extinction des feux et déclencher le soutien logistique du gouvernement national.

L’agence a précisé que les satellites avaient détecté 90 départs de feu dans tout l’Archipel, avec le plus grand nombre localisé à Kalimantan.

Pontianak, la capitale de Kalimantan-Ouest, est actuellement recouverte d’un épais nuage de fumée.

C’est en 2015 que ces feux de forêts ont été les pires de ces dernières années, une étude universitaire américaine allant même jusqu’à proclamer que les conséquences de ces fumées toxiques sur la santé de la population avaient le potentiel de tuer jusqu’à 100 000 personnes dans les années à venir.

Ces feux sont généralement le résultat du procédé de culture sur brûlis utilisé par les plantations de palmiers à huile.

Jugé rapide et peu coûteux, ce procédé à la faveur des petits planteurs qui travaillent pour les grosses compagnies.

Malheureusement, à cause de la déforestation déjà importante pratiquée par les industries de l’huile de palme et du papier, qui a mis à nus des sols de tourbières facilement inflammables, la propagation de ces feux est vite hors de contrôle.

A Pontianak, la visibilité dans les rues n’est que d’une vingtaine de mètres et déjà, de nombreux habitants, souffrent de problèmes respiratoires.

L’Indonésie a déclaré un moratoire sur le développement de nouvelles terres et a le projet de réhabiliter les tourbières endommagées.

Ce dernier projet, ayant été discuté depuis longtemps déjà sans avoir jamais été mis en oeuvre, apparait néanmoins comme compliqué et cher.

D’après AP.

Lire aussi :
FEUX DE FORETS : MORATOIRE SUR LA CONVERSION DES TOURBIERES
FEUX DE FORETS : COMMENT LES ENTREPRISES ECHAPPENT AUX SANCTIONS
BROUILLE INDONESIE-SINGAPOUR AU SUJET DES FEUX DE FORETS
FEUX DE FORETS : 15 ENTREPRISES RELAXEES A RIAU

SOURCETampa Bay
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE