L’ARLESIENNE D’UNE NOUVELLE CAPITALE POUR L’INDONESIE

PARTAGER SUR

Surpopulation, pollution, embouteillages monstres et il faut ajouter à cela que Jakarta – construite sur des marécages- fait partie d’une des capitales au monde qui s’affaisse le plus rapidement : jusqu’à 25 centimètres par an dans le nord de la métropole.

Pas étonnant alors que depuis 1957, les différents présidents indonésiens aient presque tous émis l’idée de déplacer la capitale.

Et le président réélu Joko Widodo n’est pas en reste. Il l’a fait savoir, lors du conseil ministériel du 29 avril,  en partie consacré à la gestion des inondations récentes dans la capitale. A l’issue de cette réunion, le ministre de la planification Bambang Brodjonegoro a indiqué que «  le président a décidé de changer de capitale ».

Il n’en fallait pas plus pour déclencher des commentaires de toutes parts. D’abord de la part des opposants politiques, arguant que c’est en fait une manière d’asseoir son autorité face à un Prabowo qui ne reconnaît pas sa défaite. Ensuite, face aux urbanistes et experts de la construction qui attendent des propositions concrètes et réfléchies.  « On a déjà entendu ça avant, ça revient de plus en plus fréquemment, tous les 2 à 5 ans. C’est distrayant. Mais on ne résout pas un problème par la fuite» indique Elisa Sutanudjaja, directrice du cabinet d’urbanisme Rujak Center for urban Studies. Elle ajoute que cette annonce semble davantage répondre à « des opportunités entrepreneuriales qu’à un changement de doctrine ou à une stratégie de planification ».

Rebondissement du feuilleton mardi 30 avril. Jokowi enfonce le clou en postant un tweet dans lequel il pose la question suivante : « est-ce que Jakarta doit continuer à supporter le lourd fardeau d’être à la fois le centre économique et politique du pays? ». Il cite également l’exemple d’autres pays ayant franchi, « avec succès », le cap de déplacer leur capitale comme la Malaisie ou le Brésil par exemple. Et de conclure en interpellant la vox populi pour recueillir ses suggestions de lieu d’implantation d’une nouvelle capitale.

______ UPDATE 08/05/19 

Hier matin, le président Jokowi est arrivé sur l’île de Kalimantan pour étudier les emplacements possibles d’une nouvelle capitale. Il a d’abord visité Bukit Soeharto, cette ville figurant parmi les sites à l’étude depuis un an et demi.  

Ce mercredi, il se rend à Palangkaraya en Kalimantan central. Des urbanistes et analystes politiques ont proposé Palangkaraya car la ville d’environ 260 000 habitants est selon eux «  relativement exempte de catastrophes naturelles et située non loin de Jakarta ». 

Affaire à suivre… 

SOURCEkompas
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE