LA FIN DE L’EXPORTATION DE NICKEL

PARTAGER SUR

Le ministère de l’Énergie et des Ressources minérales a annoncé que l’Indonésie mettra fin aux exportations de nickel à compter du 1er janvier 2020 afin d’accélérer le développement des fonderies nationales alors que ses réserves de nickel sont limitées.

Selon Bambang Gatot Ariyono (le chef du Département général du charbon et des ressources minérales) l’Indonésie aurait besoin de 81 millions de tonnes de minerai de nickel par an. Le pays possède actuellement 11 fonderies en activité et en construirait ainsi 25 autres. L’archipel dispose de réserves avérées d’environ 698 millions de tonnes de nickel qui pourraient être exploitées au cours des sept à huit prochaines années. 

M. Bambang a déclaré que l’interdiction des exportations de minerai de nickel était conforme au plan national visant à accélérer la création de fonderies afin que l’Indonésie puisse vendre des produits à base de nickel tels que des brames en acier inoxydable.

« Nous avons déjà exporté 38 millions de tonnes jusqu’en juillet de cette année. À ce rythme, nous devrions penser à nos réserves, surtout si nous continuons à octroyer des permis d’exportation », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse lundi.

L’Indonésie exporte principalement du minerai de nickel brut, mais M.Bambang a déclaré : « nous cesserions d’exporter tout le nickel de qualité, pas seulement le minerai avec 1,7 % de nickel ». 

Il a indiqué que le gouvernement a donc décidé d’accorder quatre mois aux sociétés minières pour  mettre fin à leurs contrats d’exportation, car toutes les exportations devraient être terminées d’ici le 31 décembre. La date est donc avancée de deux ans. Le plan initial du gouvernement visant à interdire les exportations de minerai de nickel était en effet prévu pour janvier 2022.

L’Indonésie a été le premier producteur mondial de nickel en 2018 avec 560 000 tonnes. La production moyenne du pays devrait augmenter de 8,1 % au cours de la période 2018-2027, surpassant celle de tous les autres producteurs mondiaux de nickel comme les Philippines et le Canada.

SOURCEjakarta post
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE