Bali : mise à disposition de 7 hôpitaux supplémentaires pour faire face au COVID-19

PARTAGER SUR

Le gouvernement provincial de Bali a annoncé la mise à disposition de sept hôpitaux supplémentaires pour traiter les cas de COVID-19. L’île dispose donc désormais de 11 établissements de santé spécialisés, alors que de plus en plus de cas positifs sont enregistrés dans toute l’Indonésie.

Dewa Made Indra, secrétaire régional du gouvernement provincial de Bali, a annoncé que les 11 hôpitaux désignés pour traiter les cas COVID-19 étaient : Sanglah (Denpasar), Wangaya (Denpasar), Bali Mandara (Denpasar), Sanjiwani (Gianyar), Tabanan, Buleleng et Pratama Giri Emas (Buleleng), Mangusada (Kapal, Badung), Udayana (Jimbaran), Negara, Klungkung.

A ce jour, l’Indonésie a confirmé 893 cas positifs de COVID-19 dans le pays, et 78 décès. Bali compte six des cas et deux décès, celui d’une femme britannique de 53 ans et d’un homme français de 72 ans. Les quatre cas positifs restants sur l’île sont un couple étranger, tandis que les deux autres sont des citoyens indonésiens ayant des antécédents de voyage dans un pays infecté et à Jakarta.

Lors de la conférence de presse, Indra a regretté que beaucoup de gens ignorent encore les appels à la distanciation sociale : “Les gens ne devraient pas prendre cela à la légère. Ne pas ignorer les instructions du gouvernement, ne pas mener d’activités en dehors de la maison, sauf si c’est très important”.

Le gouverneur de Bali, I Wayan Koster, a également demandé à ce que les Balinais restent chez eux ce jeudi 26 mars, le lendemain de Nyepi, lorsque les habitants reprennent traditionnellement leurs activités quotidiennes ou rendent visite à leurs amis et parents.

PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE