Accueil Revue de presse

La revue de presse en dix brèves

PARTAGER SUR

L’Indonésie a supplanté la Chine comme source numéro un des cyber-attaques dans le monde selon le dernier rapport publié par Akamai. Avec 38% des attaques mondiales, elle devance la Chine (33%) et les Etats-Unis (6,9%). The Register.

Joshua Oppenheimer, le réalisateur du documentaire « The Act of Killing » et sa maison de production ont pris l’initiative inhabituelle de mettre leur film sur les purges anti-communistes de 1965 en ligne gratuitement sur tout le territoire indonésien. AP.

Deux organisations populaires, Laskar Bali et Baladika, se sont affrontées Jalan Kargo, faisant quelques blessés et nécessitant l’intervention de la brigade anti-émeute après une dispute entre leurs membres. Bali Post.

Cinq jours après des violences entre gangs dans l’ouest de Denpasar, des voyous ont lancé une attaque contre le site de construction de l’hôtel TS jalan Nakula, blessant à coups de couteau le coordinateur de la sécurité sur le chantier. DenPost.

Le gouverneur de Bali Made Mangku Pastika a affirmé au sujet du regain des violences entre gangs rivaux : « Le gouvernement ne peut démanteler les organisations qui font des erreurs si elles ne sont pas formellement enregistrées au Bureau de la solidarité politique. Si ces gens adhéraient aux principes de fraternité, ces incidents n’auraient pas eu lieu. » Antara.

Erick Thohir, Rosan Roeslani et Handy Soatedjo, trois entrepreneurs indonésiens, viennent d’acquérir des parts majoritaires (70%) dans le club de football italien Inter Milan pour un montant estimé entre 250 et 300 millions d’euros. BBC Indonesia.

Le milliardaire anglais Nathaniel Rothschild vient d’affirmer sa déception à la nouvelle de l’achat de l’Inter Milan par Rosan Roeslani qu’il accuse d’avoir volé 282 millions de dollars à la société Bumi Plc dont il est actionnaire à 21% et qui fait partie du groupe Bakrie. Tempo.

Le manque de WC publics et la défécation à l’air libre sont parmi les dossiers discutés lors du Sommet mondial des toilettes qui vient de se dérouler en Indonésie, un pays où 63 millions de personnes pratiquent la défécation à l’air libre. L’Indonésie est le deuxième pire pays au monde pour les sanitaires, selon un rapport de l’ONU. Bangkok Post.

La pudeur est un facteur déterminant dans le fait que les femmes indonésiennes répugnent à consulter un médecin pour la détection du cancer du sein. 80% des femmes indonésiennes ne comprennent pas la nécessité des visites de dépistage de cette maladie. Kompas.

PARTAGER SUR

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here