INNER GAZING, BLACK BEACH, BEYOND THE MYTHS, JAZZ UNDER THE TREE, THE GREAT ARCHIPELAGO, CAHAYA MUTIARA

PARTAGER SUR

<Jusqu’au 7 novembre> Inner Gazing, une expo collective de peinture à Ubud
A la galerie Komaneka d’Ubud, il vous reste une semaine pour aller découvrir l’exposition de ces 4 talentueux artistes : Wayan « Nano » Sudarna Putra, Wayan Suja, Putu « Bonuz » Sudiana et Wayan « Donal » Januariawan. Ils ne travaillent pas ensemble mais se retrouvent unis par l’exposition de leur art dans cette galerie. Tous les 4 ont leur propre terrain d’exploration à travers l’art contemporain, il n’y a pas de thème commun pour les réunir, on leur donne juste l’espace pour qu’ils s’expriment. L’artiste appelé familièrement « Nano » utilise des approches métaphoriques : ses propres auto-portraits sur le vivant et les dimensions personnelles comme la vie de mari, de père… Wayan Suja lui a une vision écologique de Bali avec des portraits de Balinais dans leurs interactions avec des gens extérieurs à Bali. Il montre l’influence culturelle extérieure sur les Balinais, par exemple les emballages plastiques, tout en mêlant les traditions et la modernité. Influencé par la conscience,  Putu « Bonuz » Sudiana explore la peinture abstraite, il mêle sa vie d’artiste avec ses prières au temple, c’est un mélange de spiritualité et de peinture. Enfin, « Donal », se laisse influencer par la géographie et la nature, par exemple ici à Bali l’importance des cocotiers pour la culture et dans le paysage. Des points de vue différents et complémentaires, qu’il faut prendre le temps d’aller admirer !
Komaneka Gallery, Jl. Monkey Forest, Ubud. / gallery.komaneka.com

<tous les mercredis et jeudis du mois> Au Black Beach, enseignement du français et Natassja Aglaia Kinski
Les jeudis de ce mois seront portés par les films racontant l’enseignement sous toutes ses formes. Le 1er novembre, on commence avec « Les choristes » de Christophe Barratier ; en 1948 un professeur de musique devient surveillant dans un internat de réduction pour mineur. Avec l’apprentissage de la musique, il parviendra à changer le quotidien des élèves. « Entre les murs » par Laurent Cantet (Palme d’Or festival de Cannes) le 8 novembre, qui met en scène un jeune professeur de français en 4ème dans un collège difficile de Paris. François devra affronter ses élèves et à motiver ces adolescents. Avec « Dans la maison » de François Ozon le 15 novembre, un étudiant se glisse dans la maison d’un élève de son cours de littérature et en parle dans son essai pour son professeur. Les conséquences de cette intrusion vont devenir incontrôlables… Le 22 novembre, « L’atelier » de Laurent Cantet : une romancière connue anime un atelier d’écriture avec un groupe de jeunes en insertion et Antoine l’intrigue par ses histoires marginales que certains trouvent choquantes. Novembre se finira avec « Le Brio » le jeudi 29 novembre de Yvan Attal, Neila Salah veut être avocate et se confronte à son exigeant professeur de droit qui va finalement la préparer à un prestigieux concours d’éloquence. Pour les films étrangers du mercredi, c’est l’actrice allemande Nastassja Aglaia Kinski qui est mise à l’honneur. Le mercredi 7, « Tess » de Roman Polanski, au XIXème siècle l’histoire bouleversante d’une famille qui découvre qu’ils sont descendants d’aristocrates. « Maria’s Lovers » le 14 novembre d’Andrei Kontchalovski, après la Seconde guerre mondiale, Ivan veut épouser Maria, mais pour l’avoir trop idéalisée, leur couple va vite battre de l’aile… La semaine d’après « Paris Texas » de Wim Wenders, un homme porté disparu depuis 4 ans est recueilli par son frère et retrouve son fils qu’il n’a pas vu grandir. Ce programme se termine avec « An American Rhapsody » le 28 novembre par Eva Gardos : en 1950 un couple hongrois est contraint de laisser leur fille en Hongrie pendant leur fuite vers les Etats-Unis. Des années plus tard lorsque cela est possible, ils la font venir. Celle-ci souhaite cependant retrouver ses racines en Hongrie…

<Jusqu’au 9 novembre> Une expo d’art contemporain à Nusa Dua liée au congrès du FMI
« Art Bali Beyond The Myths » est une exposition d’art visuel contemporain qui a commencé simultanément avec la réunion annuelle du FMI le mois dernier. Le thème, « Au-delà des mythes », présente un aperçu du dernier développement de l’art contemporain en Indonésie. Les œuvres de l’exposition montreront comment les changements dans la pratique de l’art sont influencés par les changements socio-politiques et économiques au sein de la société indonésienne et du monde. Le thème offre un point de vue qui transcende les signes, et les symboles mythiques construits dans nos sociétés. 39 artistes indonésiens et étrangers issus de plusieurs disciplines et de plusieurs milieux culturels présentent leurs œuvres
jusqu’au 9 novembre, tous les jours entre 10h et 22h.
Prix : 150 000rp. Bâtiment de la Colombie-Britannique, Bali Collection, Nusa Dua.

<le 6 et le 13 novembre> Jazz Under The Tree
Vous aimez le jazz et ses performances aux facettes multiples ? Rejoignez le trio Fendy à Rumah Sanur, les deux premiers mardis de novembre ! Avec Fendy Rizk à la basse, Yuri Mahatma à la guitare et Wisnu Priambodo à la batterie, ces musiciens talentueux vous apporteront un mélange de sons uniques, de jazz puissant et imprévisible. Yuri Mahatma est musicien, professeur de guitare, compositeur, mais il est aussi un des fondateurs du célèbre Ubud Village Jazz Festival, et du Underground Jazz Movement. Si l’envie vous prend, apportez votre instrument, saxophone, clavier, guitare, et rejoignez le jam de ce merveilleux trio. Rumah Sanur est un hub pour la communauté locale, les entrepreneurs sociaux, les commerçants, et les artistes afin de les réunir dans un lieu créatif et agréable. Toutes les semaines, des évènements notamment musicaux y sont organisés ! Les deux premiers mardis de chaque mois, entre 19h et 23h,
Rumah Sanur – Creative Hub, Jl. Danau Poso. Réservations possibles WA : +62 8112242810

<du 31 octobre au 15 décembre> « The Great Archipelago », Ubud
Après un forum de 3 jours portant sur la soutenabilité des techniques de production, mais aussi sur les dialogues interculturels et la santé, le 31 octobre a débuté « The Great Archipelago », une exposition collective de 12 artistes internationaux. Cette exposition est inspirée par le travail de l’italien Michelangelo Pistelotto âgé de 85 ans et présente le concept de la table comme un objet domestique et comme symbole d’un moment d’union. Le titre de cette exposition se réfère aux travaux de Pistoletto, « Il grande Arcipelago », sous l’aspect de table miroir, créée spécifiquement pour l’occasion et produite en Indonésie. Cette table représente les mers que touchent l’Indonésie et fait partie de la série de tables en miroir que Pistoletto a réalisée, symbolisant la mer comme le mélange des différentes cultures. Dix des tables sont exposées, et celles-ci ont pu accueillir les participants lors des débats du forum qui vient de se terminer. Ces événements, le forum et l’exposition, sont organisés par l’ambassade d’Italie et Italian Culture Institute de Jakarta, dans le cadre du festival « Vivere all’Italiana », le festival du mode de vie italien, combinant beauté et poésie entre toutes les dimensions de la vie. Michelangelo Pistoletto est l’un des plus importants artistes contemporains d’Italie dans le monde, et aussi du mouvement de l’Art Povera. En 1998 il a créé Cittadellarte, un modèle artistique innovant et culturel, qui invoque l’art dans des secteurs variés de la société comme transformateur entre liberté et responsabilité. Un bel événement dans une ambiance italienne à Ubud, c’est l’occasion d’y aller faire un tour !
Expo « The Great Archipelago », Rumah Topeng dan Wayang Setiadarma, Mas, Ubud.

<Jusqu’au 31 novembre> Cahaya Mutiara à Paradiso Ubud
Paradiso Ubud présente pendant tout le mois de novembre les superbes peintures des jeunes résidents de Yayasan (Fondation), Cahaya Mutiara Ubud (YCMU). créée par des personnes handicapées pour des personnes handicapées. Cahaya Mutiara signifie Perle Brillante, symbolisant ce que sont ses membres. Imaginez un coquillage. Bien que la coquille ne soit peut-être pas aussi belle à l’origine que peut l’être une fleur, si on la laisse croître et la maintenons dans un environnement propice, elle produira une superbe perle. Cette perle brillante deviendra utile et belle. Les membres de Cahaya Mutiara sont les perles de l’association. Fondée à Ubud en 2014, Cahaya Mutiara n’emploie pas de personnel rémunéré, des bénévoles gèrent et administrent la fondation qui propose un programme de vie à douze personnes handicapées. Actuellement, quatre jeunes femmes et six jeunes hommes participent à ce programme. Les membres sont encouragés à exprimer leurs sentiments par l’art. La peinture à l’huile, acrylique ou aquarelle développe l’estime de soi de chaque artiste. Les cours de peinture hebdomadaires aident les membres à perfectionner leurs talents. L’éducation fait partie d’un triangle de discrimination auquel sont confrontées tous les jours les personnes handicapées en Indonésie. Elles ne peuvent pas recevoir d’éducation parce que les écoles ne sont pas accessibles. Sans éducation, impossible d’obtenir un emploi. Si ces jeunes parviennent à faire des études, ils ne trouveront pas d’emploi car les bâtiments ne sont pas accessibles et les employeurs ne sont pas disposés à effectuer les changements dans l’aménagement des postes de travail. Chaque point du triangle crée un environnement dans lequel les personnes handicapées sont incapables de réaliser leurs rêves et leurs objectifs. Le programme d’éducation de Cahaya Mutiara tente de surmonter cela en veillant à ce que tous ses membres aient accès à l’éducation. Les jeunes en âge d’aller à l’école sont encouragés à terminer leurs études, à atteindre leurs objectifs de fréquentation scolaire ou universitaire. Cahaya Mutiara favorise et développe les capacités menant à l’autosuffisance, instille la confiance en soi, dans les familles et dans la relation avec la société Vous pouvez aider en faisant un don ou contactez-les à l’adresse suivante: Cahaya Mutiara Tampaksiring, Kabupaten de Gianyar, Bali 80552 Téléphone: 0822-4703-7772 – Site Web: cahayamutiaraubud.weebly.com Email: cmu.foundation@gmail.com
Paradiso Ubud, Jl. Gootama Selatan, Ubud – Tél. 085 737 614 050

PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE