Accueil Lèche-vitrines

ECHAPPEES BELLES A BALI

PARTAGER SUR

Echapper à l’emprise digitale
Si vous prenez votre téléphone pour aller aux toilettes, si vous vérifiez vos messages au feu rouge, bref si vous faites partie des 70% de la population qui vérifie son téléphone littéralement toutes les 300 secondes (5 minutes) : il va falloir faire quelque chose. Allez, je vous évite d’aller chercher sur Internet… vous en profiteriez pour aller regarder les photos de vacances de je ne sais pas qui. Utiliser une des applications de « détox digitale » gratuite disponible sur Apple ou Android. Elles permettent, pendant une période que vous choisissez (30 min, 2 heures, 6 heures, 1 semaine etc.) de ne recevoir que les appels importants (son conjoint, ses enfants, ses parents) en interdisant la navigation sur les réseaux sociaux, l’ouverture des applications de jeux …

Relâcher des bébés tortues
Et avec tout le temps gagné, vous pourrez LECHE VITRINES 2aller… relâcher des bébés tortues ? Attention, il ne s’agit pas d’aller cambrioler le marché aux animaux de Denpasar mais de mettre à l’eau des tortues dont les œufs ont été mis à l’abri des prédateurs et des « piétineurs » (qui sont souvent de la même espèce). Monsieur Tortues de Bali (eh oui, à Bali, on a de la chance, nous avons un Monsieur Serpents, Ron, et un Monsieur Tortues), Wayan Wiradnyana, a une passion dans la vie : sauver les tortues d’eau de Bali (penyu), avec sa fondation (Bali Sea Turtle Society) et une équipe de volontaires, il s’y consacre à temps plein, patrouillant sur les sites des nids et s’occupant des œufs puis des bébés (cf. La Gazette de Bali n°11 – avril 2006). Pour assister et participer à la prochaine session (qui a généralement lieu devant l’hôtel Pullman de Kuta), rendez-vous sur Facebook baliseaturtlesociety, les œufs mettent entre 40 et 65 jours à éclore.

Echapper à la tyrannie du plastique à usage uniqueLECHE VITRINE 4
Vous avez probablement tous vu (sur vos smartphones ?) des photos ou des vidéos de tortues prises au piège dans des anneaux d’emballages de canettes, en train de manger un sac en plastique (confondu avec une méduse) ou une paille incrustée dans le nez. Le plastique à usage unique pause un problème massif d’autodestruction et menace de nombreuses espèces habitants sur cette planète (dont la nôtre, Homo-autoproclamé-Sapiens, sapiens… « sage »… mouais, le doute m’habite), principalement en les étouffant, les étranglant, leur remplissant l’estomac ou en contaminant leur chaine alimentaire de manières diverses, variées et insidieuses.

Il existe des alternatives à toutes ces calamités plastiques qui polluent notre environnement : brosses à dents en bambou, en résine, en « faux plastique » d’origine végétale, pailles en carton / verre / métal / bambou, gourdes, Tupperware et autres boites et pots en plastique et en verre (on peut garder ceux qu’on a « gratuitement » en achetant des sauces, des olives, de la confiture etc.), tasses nomades, sacs en toile, curette à cérumen, applicateurs en carton, lunettes… Il suffit de changer quelques habitudes quotidiennes de rien du tout et de comprendre que des actions simples entreprises par des milliers de gens peuvent changer le monde.

S’échapper pour de rire
Je ne sais pas si ce type de jeux « jeu LECHE VITRINES 5d’évasion grandeur nature » (escape rooms) est très répandu en France, mais il l’est au Japon, à Hong Kong, aux USA et maintenant à Bali. Il s’agit de payer (ici autour de 200 000rp) pour se retrouver enfermé dans une pièce avec des amis (entre 2 et 6 personnes, ça dépend des salles) et d’essayer de s’en échapper en moins d’une heure, en résolvant des énigmes, des puzzles et en recueillant des indices. Trois « centres » différents ont fleuri cette année dans le sud de Bali, Escape Room sur le bas de la Sunset, Totem Room à Oberoi (à côté d’Elite Heavens) et Escape Hunt (banjar Anjar, en face de Café Moka). Les thèmes sont variés et l’expérience assez ludique. Les énigmes sont en anglais, mais Totem Room et Escape Hunt ont du staff parfaitement francophone. C’est un bon moyen de tester son amitié, son autorité, son sens de l’observation, sa créativité ainsi que sa résistance au stress (compte à rebours, effets spéciaux, obscurité). Les téléphones doivent rester aux vestiaires ou dans des casiers, du coup ça sert aussi de détox digitale !

Echapper aux redressements fiscaux
Le mois dernier, le parlement indonésien a LECHE VITRINES 3voté une loi d’amnistie fiscale. Il s’agit ici d’échapper aux redressements fiscaux contre le paiement d’un montant très réduit. Pour les volontaires, sachez qu’elle vous immunisera de toutes poursuites liées aux infractions aux lois fiscales indonésiennes sur tous les revenus imposables jusqu’au 31/12/2015 en l’échange d’une somme comprise entre 2% et 10% de l’ensemble de votre patrimoine ayant étourdiment échappés à l’impôt indonésien jusqu’ici. L’offre s’arrêtera le 31 mars 2017 et après ça, plus de quartiers ou de petits arrangements entre amis.

Ah oui, en septembre 2018, toutes les banques des 101 pays participants à l’AEOI (tous les pays d’Europe – dont la Suisse, le Luxembourg, la Belgique, la France etc. – et beaucoup en Asie dont la Chine, HK, Singapour, la Malaisie et l’Indonésie) vont se transmettre automatiquement toutes les données bancaires de tous les détenteurs de comptes. Il sera dès lors bien plus facile pour les administrations fiscales de savoir qui devrait déclarer quoi et où.

En cas de besoin d’informations ou de doutes sur votre situation fiscale, il peut être judicieux d’aller faire un tour au centre des impôts du coin (si vous parlez indonésien), ou de prendre contact avec un consultant, histoire de vous faire expliquer tout ça. On me dit le plus grand bien d’Ibu Desi Purnani, sur rdv au 081 246 920 309, à Kerobokan, c’est pratique, en plus de l’indonésien, elle parle anglais ET français !

Bali Sea Turtles : www.baliseaturtle.org
Pour les donations : www.simplygiving.com/nonprofit/baliseaturtle
PO BOX 3434, Denpasar 80034, Bali. Tél. 081 138 826 83. info@baliseaturtle.org

Escape Room (Jalan Sunset Road n° 88). 2 à 6 personnes 45 minutes/ 4 scenarii (dont UP, spécialement pour les enfants) 250 000rp. bali@escaperoom.com
www.escaperoom.com

Totem Room Escape Bali (Oberoi). 50-60 min, 2 à 6 pers. 200 000rp/pers. 150 000rp pour les résidents. 4 scénarii. Jalan Kayu Aya n°27 (en face du Starbucks de Seminyak Square). Tél. 087 881 089 130/082 145 607 700. bali@totemroomescape.com www.totemroomescape.com

Escape Hunt Bali, Jl. Raya Anyar n°24 (en face de Bali Buda), Kerobokan. www.bali.escapehunt.com, 3 scénarii, 250 000rp. 200 000rp pour les résidents.
Tél. 081 339 181 829

PARTAGER SUR

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here