Accueil Sports

Wimbledon sur l’équateur

PARTAGER SUR

C’est grâce à l’initiative d’un couple d’Australiens que Bali dispose des seuls courts de tennis en herbe naturelle d’Indonésie. A l’origine, l’espace était réservé à un jeu de boules australien qui se pratique sur herbe. Il a été réduit de moitié il y a trois ans pour laisser place à deux courts de tennis. Le tennis sur herbe rencontre la faveur des petits comme des grands puisque des joueurs de plus de 70 ans viennent y disputer des matchs. Et pour cause ! Il est beaucoup moins éprouvant pour les genoux et le dos parce que le terrain est souple. Aux dires de quelques joueurs présents, on éprouve moins de fatigue au bout de 2 heures de jeu sur herbe qu’en une heure sur un court classique. En revanche, il demande plus d’énergie qu’un court en dur parce que le terrain est plus lent, les balles sont amorties et il faut alors courir davantage. Toute la semaine, on vient s’y entraîner sous la férule de Wayan, professeur de tennis depuis 18 ans, ancien du club Med. Assisté de ses deux ramasseurs de balles, ce sportif ne semble trouver que des mérites à ces courts en herbe : « c’est excellent pour l’apprentissage parce que les enfants ont le temps de voir arriver les balles et de bien prendre leur point de contact, c’est essentiel pour former de bons joueurs. Ca favorise d’autant la coordination des mouvements et la latéralisation ». A ce propos, il a déjà repéré quelques talents prometteurs qu’il a fait passer dans les groupes supérieurs. Des cours particuliers ou en groupe sont dispensés tout au long de la semaine à des tarifs modiques. Pour quelques roupies, il fait bon se prendre pour une gloire de Winbledon l’espace d’un instant !

PARTAGER SUR

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here