Une eau qui ne coule pas toujours de source

PARTAGER SUR

Les Indonésiens appellent souvent leur pays “Tanah Air” : “ nos terres, nos eaux ”. Cette dimension aquatique a historiquement structuré le pays.

5700 rivières courent à travers ce territoire. Le taux d’humidité moyen se situe lui entre 75 et 100%. Et bien sûr, il y a Bali, où l’hindouisme qui y est pratiqué – Agama Tirta –  est quand à lui appelé “la religion de l’eau”, avec une incroyable maîtrise du chemin de l’eau à travers le système d’irrigation Subak. 

Vous voyez déjà où l’on veut en venir. Serions-nous sur les terres d’une eau omniprésente et providentielle ?
Pas vraiment, puisque le pays connaît de graves problèmes d’accès à l’eau courante et de pollution des cours d’eau. Nous vous proposons donc de vous plonger dans cette relation – essentielle car quotidienne – entre les hommes et l’eau en Indonésie… à la fois menace et bénédiction.

PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE