UN PORTAIL POUR LES TRAVAILLEURS INDONÉSIENS A L’ETRANGER

PARTAGER SUR

Au cours de sa visite en Corée du sud lundi, le Président Jokowi  a lancé le Système d’information pour le service et la protection des citoyens indonésiens à l’étranger, l’équivalent en France du portail Ariane.

Élaboré  par le ministère des Affaires étrangères depuis 2015, le portail offre un système de service unique aux citoyens indonésiens par l’intermédiaire des représentants indonésiens à l’étranger.

« Ce portail est destiné au service et à la protection de nos citoyens indonésiens dans les pays du monde entier », a fait remarquer Jokowi à Seoul lundi dernier.

C’est la première fois dans l’histoire de l’Indonésie que le portail dispose d’une norme de service aux citoyens indonésiens et d’une base de données sur les citoyens indonésiens à l’étranger.

Grâce à ce portail, le Ministère des Affaires Etrangères peut savoir où se trouve chaque citoyen indonésien grâce à un numéro d’enregistrement et une liste de documents d’état civil.

Les citoyens indonésiens peuvent également demander des documents de service, en ligne ou par l’intermédiaire du bureau indonésien à l’étranger.

Séoul a été choisie comme lieu de lancement de ce système, car la Corée du Sud est un pays où il y a une forte concentration de citoyens indonésiens, environ 40 000, et la plupart d’entre eux travaillent dans l’industrie.

2 161 citoyens se sont déclarés en ligne depuis que le système a été testé pour la première fois en juillet 2018.

SOURCEANTARA
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE