Accueil Le Desk info

UNE TENTATIVE D’ASSASSINAT D’AHOK PLANIFIEE SUR TELEGRAM

PARTAGER SUR

La découverte d’un projet d’assassinat de l’ancien gouverneur de Jakarta Basuki “Ahok” Tjahaja Purnama dans une conversation sous surveillance sur la messagerie Telegram est une des raisons pour lesquelles le gouvernement a décidé de bloquer l’accès à ce service en Indonésie, a expliqué un officiel.

Le directeur général de l’Informatique au ministère des Communications et de l’Information, Semuel Abrijani Pangerapan, a révélé que le chat sur Telegram dévoilait un projet d’attentat à la bombe sur sa voiture ainsi que sur un lieu de culte le 23 décembre 2015.

“Nous avons eu ces données de la section anti-terroriste Densus 88. Ils connaissaient les détails de ce complot”, a expliqué Semuel Abrijani Pangerapan dans Kompas.

Le ministère a aussi rappelé qu’une attaque contre des policiers à la mosquée Falatehan, Jakarta-Sud, le 30 juin dernier, a été planifiée en utilisant Telegram.

“Depuis 2015, les terrorristes ont utilisé Telegram pour communiquer. Seuls deux de tous les cas ainsi révélés n’étaient pas planifiés en utilisant Telegram”, a-t-il poursuivi.

Le ministère a bloqué 11 des DNS de Telegram le 14 juillet dernier.

L’appli pour téléphone portable est encore active.

Lire aussi :
L’INDONESIE INTERDIT L’APPLI TELEGRAM POUR CONTENU TERRORISTE

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here