Accueil Balises Religion

Balise: Religion

Les banques qui ne connaissent pas la crise

L’Indonésie ne fait pas exception et est actuellement touchée par la crise financière mondiale. Il est cependant certaines institutions qui semblent traverser cette crise avec une très grande sérénité et aucune réduction d’activité. Bienvenue dans le monde merveilleux de la finance islamique.

Pédophilie ou héritage culturel ? L’impasse du multiculturalisme

Il y a une polémique dans la sphère culturelle indonésienne aujourd’hui : le mariage d’un imam milliardaire de 43 ans, Syekh Puji, avec une jeune...

Loi anti-porno : Un test pour la démocratie

A la Une des journaux, la crise financière, les élections aux USA et à Java-Est et les divers procès en cours ont momentanément fait disparaître la loi sur la pornographie, votée dans la controverse le 30 octobre dernier. La Cour constitutionnelle va-t-elle demander au Parlement, une fois encore, de revoir sa copie ? Ou la ministre de la Condition féminine, Meutia Hatta, a-t-elle raison d’appeler au calme ? Enquête dans la capitale…

rancangan undang-undang republik indonesia tentang pornografi

BAB I KETENTUAN UMUM Pasal 1 Dalam Undang-Undang ini yang dimaksud dengan: 1.Pornografi adalah materi seksualitas yang dibuat oleh manusia dalam bentuk gambar, sketsa, ilustrasi, foto, tulisan, suara,...

Garin Nugroho : La nouvelle tyrannie, c’est la religion.

Le réalisateur Garin Nugroho (47 ans) est l’hôte de marque ce mois-ci de la Balinale. Pour cette 2ème édition du Festival International du film de Bali qui se déroule du 21 au 31 octobre, un nombre important de films indonésiens ainsi que des productions internationales déjà primées seront projetés dans différentes salles. Au programme, une cinquantaine de films, fictions, documentaires, courts métrages et des ateliers. Présent dès la cérémonie d’ouverture, Garin Nugroho nous fait le plaisir d’aller à la rencontre des lecteurs francophones d’Indonésie.

Dewi Persik : chaude comme la braise

« Nous sommes dans un pays de droit. Je peux remuer comme je veux, ou je veux. (…). Je ne vais pas changer mon...

itinéraire d’un missionnaire en pays Dayak

Le Père Josef Rebussi vit à Bornéo depuis 1976. Après dix années passées au Laos, ce missionnaire italien au physique de vieux baroudeur a débarqué au nord de Samarinda. Catapulté en plein pays dayak, il raconte son itinéraire auprès de ces tribus attachées à leurs coutumes. Aujourd’hui prêtre à Balikpapan, ce barbu jovial raconte avec passion ses trois décennies indonésiennes où le respect de l’autre et la curiosité n’ont jamais cessé de l’habiter. Récit à la première personne.

Du côté de chez Bach

Au pays du gamelan, les organistes ne courent pas les rues. Petite balade dans les églises de la capitale, à la rencontre d’un homme aux multiples registres...

Le lycée français à la mosquée Istiqlal

Il y a quelques semaines, Monsieur Rigaux, notre professeur d’histoire et de géographie et Monsieur Taufik l’intendant, nous ont emmenés à la mosquée Istiqlal. Cette visite a eu lieu dans le cadre de l’étude du monde musulman. Cette mosquée est la plus grande de la capitale indonésienne, Jakarta, d’où son intérêt particulier. Elle se situe à proximité de la Place Merdeka, au nord de la ville ; il nous a fallu une heure pour nous y rendre ! À notre arrivée, nous nous sommes déchaussés par respect. Un membre de la mosquée nous a fait découvrir les secrets de ce bâtiment imposant…Il y a quelques semaines, Monsieur Rigaux, notre professeur d’histoire et de géographie et Monsieur Taufik l’intendant, nous ont emmenés à la mosquée Istiqlal. Cette visite a eu lieu dans le cadre de l’étude du monde musulman. Cette mosquée est la plus grande de la capitale indonésienne, Jakarta, d’où son intérêt particulier. Elle se situe à proximité de la Place Merdeka, au nord de la ville ; il nous a fallu une heure pour nous y rendre ! À notre arrivée, nous nous sommes déchaussés par respect. Un membre de la mosquée nous a fait découvrir les secrets de ce bâtiment imposant…

Les enfants de Kartini

Fin 1904, une jeune aristocrate javanaise meurt des suites de son premier accouchement. Ses amis rassemblent et publient ses lettres quelques années plus tard. Héroïne nationale, princesse du peuple, pionnière du féminisme ? En tout cas, Raden Ayu Kartini fait l’objet d’une admiration unanime.

A LA UNE

STATISTIQUES DU COVID-19 TRONQUEES EN INDONESIE

Selon l’édition en anglais de Tempo, les chiffres concernant les victimes du Covid-19 émis par la Task force Covid-19 indonésienne sont presque...

COVER STORY