Retard annoncé pour le nouvel aéroport au nord de Bali

PARTAGER SUR

Le développement d’un aéroport sur la côte nord de Bali pourrait prendre un peu plus de temps que prévu pour décoller, selon M. Budi Karya Sumadi (le ministre indonésien des Transports) qui vient d’indiquer que le démarrage de ce chantier dépend de l’avancée de la route de péage nord-sud de l’île.

« Nous avons convenu de finaliser les plans pour l’aéroport de Bali Nord lorsque nous finaliserons les plans de l’infrastructure reliant le nord et le sud de Bali », a déclaré M. Budi à l’agence de presse publique Antara. Le développement des routes à péage se heurte généralement à des problèmes d’acquisition de terrains, question dépendant du ministère des Travaux publics et du Logement public (PUPR).  « Nous attendons donc toujours la décision du PUPR », a-t-il déclaré, ajoutant que la construction de l’aéroport prendra environ deux à trois ans. 

Ce projet de deuxième aéroport international est évoquée depuis plusieurs mois. C’est le village de Kubutambahan, au nord de Bali, qui devrait accueillir le projet. Il sera dédié aux transporteurs à bas prix comme Jetstar, Air Asia et Lion Air, tandis que l’aéroport international de Ngurah Rai continuera à accueillir les voyageurs des compagnies aériennes classiques.
 
Le gouvernement indonésien espère réduire la pression sur l’aéroport international Ngurah Rai de Denpasar qui lutte pour répondre à la demande et n’a pas de place pour créer de nouvelles pistes. 

Relayée par les médias océaniens, la grogne commence à se faire entendre parmi les touristes australiens qui sont nombreux à emprunter ses compagnies à bas coût. Le ministre indonésien des Transports se montre rassurant en évoquant la possibilité de construire la première ligne de chemin de fer de Bali pour transporter gratuitement des passagers vers le sud.

SOURCEantara
PARTAGER SUR

1 COMMENTAIRE

  1. Il est évident que Bali n’est pas une île facile pour les moyens de transport actuelle.
    L’aéroport international de Ngurah Rai DPS est bien pratique et moderne pour le proche environ, ce qui fait, que le Nord de Bali est dans un déséquilibre flagrant.
    La solution reste dans un investissement autoroutier.
    Le chemin de fer est un moyen bien plus pratique et serait moins onéreux que l’autoroute. Néanmoins, je demande à voir la cartographie des deux projets pour avoir une idée pour passer au-dessus des montagnes, sans oublier que Bali est très exposé au volcanisme et sismique.
    Bon courage.

LAISSER UNE RÉPONSE