Accueil Cuisine

Republik 1945, quand le nationalisme se répand aussi dans l’assiette

PARTAGER SUR

Depuis trois mois, un orgueilleux panneau se dresse à plus de 10m du sol sur Jl. Raya Kerobokan proclamant fièrement Republik 1945 (date de la création de l’Indonésie). Ce n’est pas d’un bâtiment gouvernemental dont il s’agit, ni de la maison du proclamateur de la république indonésienne mais du dernier né des restaurants indonésiens de Bali. Bali a longtemps manqué de bonnes tables capables de proposer uniquement une carte indonésienne, à croire que personne n’avait l’outrecuidance de penser que la nourriture de l’Archipel pouvait se proposer ailleurs que dans des warung crasseux. Le premier qui a ouvert la voie avec brio, c’est le chef suisse Heinz von Holzen (cf. La Gazette de Bali n°53 – octobre 2009) avec son restaurant Bumbu Bali à Tanjung Benoa. Auteur de plusieurs livres sur la cuisine balinaise mais aussi animateur d’un cours de cuisine trois fois par semaine depuis plus de 15 ans, c’est incontestablement le grand maître à qui Bali doit beaucoup dans la reconnaissance de sa cuisine.

Il y a seulement un peu plus de deux ans, Merah Putih sur Jl. Petitenget lui emboitait le pas en proposant une belle carte indonésienne dans un décor de cathédrale très ostentatoire et luxueux. Quelques mois plus tard, l’équipe de la Luciola ouvrait le restaurant Bambu, toujours sur Jl. Petitenget et à quelques mètres seulement du restaurant rouge et blanc précédemment cité. Le succès a été immédiatement au rendez-vous de ce lieu au décor raffiné et à la carte qui enchante les palais amateurs de saveurs de l’Archipel. Une quatrième adresse vient donc de voir le jour avec ce Republik 1945. A l’entrée, vous pourrez admirer les Ducati que collectionne le propriétaire des lieux, balinais nous dit-on, mais qui ne souhaite pas faire connaitre son identité. Le décor est plutôt très réussi, ambiance un peu industrielle avec cet entrepôt reconverti avec brio, murs végétaux immenses et très bel éclairage. Si vous cherchez la tranquillité d’une ambiance romantique, passez votre chemin parce que la musique est très présente, donnant une identité de restaurant de night-club à cet endroit qui communique plutôt sur l’authenticité de sa cuisine. Ce restaurant devrait ouvrir pour le déjeuner au cours du mois, gageons que l’ambiance sonore sera différente à midi.

En attendant de fixer notre commande, on nous propose en amuse-bouche un excellent rempeyek accompagné de trois sambal très parfumés. La carte propose 4 menus dégustation et un choix de plats de tout l’Archipel, rien de saillant dans les saveurs, ni dans la créativité mais le tout reste bien présenté et avec un service assez au point. En ouvrant la carte des boissons, on pouvait s’attendre à trouver un arak madu, au moins pour pouvoir le comparer avec l’indétrônable boisson emblématique du Made’s Warung mais on nous a répondu qu’il n’y avait que des alcools d’import parce que « la qualité de l’arak n’est pas constante » ! Dommage de ne pouvoir trouver cette boisson en provenance de Bali dans un établissement qui proclame haut et fort la fierté de ses origines. Ainsi que des vins locaux, les magnifiques thés de la région de Bandung, les es teler, es campur et autres boissons typiques de l’Archipel.


Restaurant Republik 1945, Jl. Raya Kerobokan n°86 A, Kuta, Bali.
Tél. 0819 1674 1844, www.republik1945.com

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here