Quelle affaire ! Thomas Despin

PARTAGER SUR

Fondateur Hustlers Villa (Ubud) et Reconnect (Sulawesi).

Au travers de célèbres citations (sur l’entreprise, le travail, l’échec, le succès, la créativité ou même l’argent) découvrez des entrepreneurs établis à Bali ayant des projets & parcours professionnels originaux, atypiques ou audacieux.

1.En quête d’inspiration
«Rien ne développe l’intelligence comme les voyages » Emile Zola

En 2015, après des études de psychologie à Bordeaux, le jeune Thomas, 23 ans, démarre le projet « Startup cycling » à travers le monde. Autrement dit, avec son vélo, il part à la rencontre d’une centaine de jeunes entrepreneurs sur différents continents afin de partager et d’échanger leurs idées concernant leur vision du monde, leur parcours, leurs motivations et leurs objectifs.

2. La chute, déjà ?
« Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité. Un optimiste voit une opportunité dans chaque difficulté » Winston Churchill

Après 12 000 km et désormais frigorifié à Toronto, il décide d’aller découvrir un endroit plus clément en terme de météo et qui l’a toujours fait rêver : Bali. Tout juste arrivé, Thomas se fait hacker ses données bancaires. Il lui reste moins de 200 dollars et il n’a aucune envie de demander un billet retour à ses parents. Car Thomas est fait d’un autre bois : il ne veut pas fuir face à l’adversité, il lui faut rebondir. Malgré tout, le vingtenaire a encore une bonne étoile. Il fait ainsi l’heureuse rencontre d’une famille balinaise à Sanur qui accepte de l’héberger, en échange de petits services « social media ». Il calcule son budget au centime près et accepte des missions en ligne, en pagaille, pour des sociétés étrangères. En vivant très modestement, Thomas arrive progressivement à prolonger son séjour sur place.

3. Une prise de risque payante
« La clé du succès dans les affaires est de deviner vers où va le monde et y arriver avant les autres » Bill Gates

Et puis, une belle opportunité comme tombée du ciel : une proposition de CDI auprès d’une entreprise française en pleine expansion avec kitas, statut et confort à la clef…tentant non ? Et pourtant, après 1 mois de travail seulement, Thomas ne réussit pas à rester enfermé entre 4 murs. Il quitte son poste. Mais où trouver l’argent pour continuer à vivre à Bali ? Lors de ses nombreuses heures d’auto-apprentissage (en e-commerce, web design et social media) Thomas découvre la méthode d’e-commerce du dropshipping* encore peu courante, et donc représentant une belle opportunité de percer. Il finit par contacter une connaissance, croisée lors de ses voyages et qui avait 3 000 euros à investir. Ils font ensemble leurs débuts dans le dropshipping. Après plusieurs mois à perdre de l’argent, le duo s’oriente vers le marché français. Et là, c’est le jackpot !

4. Le pouvoir du réseau
«Il se faut s’entraider, c’est la loi de nature ». Jean de la Fontaine

Avec l’argent gagné en ligne, Thomas peut enfin prétendre à un autre mode de vie. Il loue une belle maison à Ubud, mais souhaite également retrouver l’énergie et le réseau de la communauté des start-uppers et digital nomades. Il crée alors la “Hustlers Villa” à Ubud qu’il définit comme un espace de “coliving et coworking”. Le dimanche, il y organise même des business brunch moyennant une petite participation. Que ce soit autour de la piscine ou dans la cuisine, les habitants et travailleurs de la villa font fonctionner leurs neurones en permanence et bénéficient de l’aide des autres membres. Une marque, un site, une plateforme de réservation… en moins de temps qu’il n’en faut, son logement devient un business ! Les candidats à la location sont à présent sur liste d’attente.

5. Le projet fou
« Essayez de ne pas devenir un homme de succès mais plutôt un homme de valeur » Albert Einstein

Créateur de sites web, trader en cryptomonnaies et on en passe, Thomas a de nombreux talents en ligne et marketing qui lui permettent d’engranger des revenus confortables. Suffisamment en tout cas, pour avoir le temps de concevoir son prochain défi entrepreneurial…peut-être celui qui lui ressemble le plus : Reconnect.
Suite à un coup de coeur, Thomas rachète un terrain sur une petite île du Sulawesi sans avoir réellement de projet en tête. Il sympathise avec les habitants et découvre que cette population a difficilement accès à de l’eau potable. Lui vient alors l’idée de créer un resort durable pour proposer des retraites au plus près de la nature. Et de mettre en place un système de désalinisation de l’eau pour les futurs visiteurs qui produira plus d’eau que nécessaire pour les clients et il sera alors possible de la redistribuer aux insulaires locaux… de quoi largement répondre à leurs besoins quotidiens.
Fini pour eux la longue marche vers la grotte où ils trouvaient jusque-là un maigre filet d’eau… Le premier bungalow (35m2 et 21m2 de terrasse) est déjà construit et les 5 autres seront finis d’ici la fin de l’année. Idem pour l’implantation d’une dizaine de tentes de Glamping. Les constructions du restaurant et salle à vivre de 250m2, ainsi que le jardin de permaculture ont déjà démarré sous l’oeil vigilant de Thomas. Début octobre, l’île accueillera ses premiers touristes/testeurs bienveillants (en sachant que le projet ne sera pas fini) avant l’accueil officiel fin avril 2020, pour une première retraite d’une dizaine de personnes, incluant workshop et activités (dont une partie menées par les locaux). Des exemples d’activités : snorkeling, trek, kayak, pêche, permaculture, fabrication d’huile de coco avec les locaux, yoga, ….

www.reconnect.id
https://www.hustlersvilla.com

PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE