PUAN EST PARTIE REJOINDRE SES ANCÊTRES AU PARADIS DES ORANGS-OUTANS

PARTAGER SUR

Le plus ancien orang-outan du monde, originaire de Sumatra, est mort à 62 ans, ont déclaré mardi les responsables du zoo australien de Perth.

Puan, qui signifie dame en malaisien, est morte lundi au zoo  où elle vivait depuis qu’elle avait été offerte par la Malaisie en 1968.

« Elle a tant fait pour la colonie de Perth et la survie de son espèce », a déclaré Holly Thompson, superviseur des primates. « En plus d’être le membre le plus âgé de notre colonie, elle a également été le membre fondateur de notre programme d’élevage de renommée mondiale et laisse un héritage incroyable. Sa génétique compte pour un peu moins de 10% de la population zoologique mondiale. »

Puan a eu 11 enfants et un total de 54 descendants aux États-Unis, en Europe, en Asie, en Australie et dans les jungles de Sumatra. Son arrière-petit-fils Nyaru est le dernier individu à avoir été relâché dans la nature.

Née en 1956, elle a été reconnue par le Guinness Book des Records comme étant le plus ancien orang-outan de Sumatra enregistré au monde. Les orangs-outans femelles vivent rarement au-delà de 50 ans dans la nature.

Elle laisse deux filles au zoo de Perth, quatre petits-enfants et un arrière-petit-fils.

 

 

SOURCEANTARA
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE