Accueil Le Desk info

Premier décès lié au coronavirus en Indonésie : la politique de communication du gouvernement remise en question

PARTAGER SUR

Hier, mercredi 11 mars, le porte-parole du gouvernement Achmad Yurianto a annoncé le premier décès d’un patient infecté du coronavirus en Indonésie. Le patient était un étranger âgé de 53 ans, mais sa nationalité et son lieu de résidence n’ont toutefois pas été révélés par les autorités. 

Selon le président du groupe de travail COVID-19 de Bali, Dewa Made Indra, le patient était hospitalisé à l’hôpital Sanglah de Bali, dans lequel il est décédé. 

En revanche, on a appris sur internet par les médias anglophones, moins de 12 heures après le décès, qu’il s’agissait d’une ressortissante anglaise en vacances à Bali arrivée le 3 mars à l’hôtel Four Seasons avec son mari et ses quatre enfants, elle souffrait de diabète et de problèmes au poumon.

Depuis lundi, Yurianto refuse de divulguer le lieu où se trouve chaque patient atteint du coronavirus en Indonésie. Cette politique de communication soulève des doutes quant à la véracité des informations fournies par le gouvernement.

Yurianto a déclaré que le public n’avait pas besoin de savoir où vivaient les patients de COVID-19, arguant que seule l’équipe de recherche avait besoin de cette information. La Commission de l’information publique (KIP) a quant à elle déclaré que, dans les cas qui menacent la vie et les intérêts de nombreuses personnes, il était du devoir du gouvernement de transmettre l’information à la population.

Arif Kuswardono, un commissaire du KPI, a déclaré mercredi que “La diffusion optimale de l’information réduirait le risque de propagation du virus et augmenterait la participation de la population”.

Syahrizal Syarief, un épidémiologiste de l’Université d’Indonésie, a également déclaré ne pas comprendre le raisonnement du gouvernement.

Le pays voisin Singapour a en revanche fourni les détails sur les dates et les lieux visités par les patients positifs au coronavirus. Les données sont mises à jour quotidiennement et peuvent être consultées par le public sur le site web du gouvernement.

Pour rappel, le coronavirus a infecté 34 personnes en Indonésie, en tuant une, tandis qu’on recense à ce jour 126 369 cas dans le monde entier, et 4 633 décès.

A LIRE AUSSI : COVID-19, 13 nouveaux cas confirmés en Indonésie

PARTAGER SUR

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here