PEOPLE’S GLOBAL CONFERENCE, BAGARY, MELBOURNE CUP, CHARITY BAZAAR, KYGO

PARTAGER SUR

ELITE FINANCIÈRE ET CONTESTATION A NUSA DUA
Du 8 au 14 octobre s’est déroulée à Nusa Dua la réunion du Fonds Monétaire International, elle se tient tous les 3 ans en dehors du siège de Washington. Cette zone était placée sous haute surveillance, avec 34 000 personnes attendues en provenance des 189 pays membres. Lors de cette réunion, les sujets ont tourné sur l’incontournable développement économique, l’éradication de la pauvreté, la création d’emplois et la stabilité financière mondiale. C’est donc l’élite financière qui s’est retrouvée réunie sur l’île, confinée dans le centre de conférence au cas où il y aurait de nouveaux tremblements de terre. Les hôtels locaux étaient bondés et les taxis très peu disponibles autour des célèbres plages de Nusa Dua. Certains y ont même aperçu un champ de Mercedes noires à perte de vue… Face à cette réunion, un contre- événement nommé PGC (Peoples’ Global Conference) a été organisé pour protester, mais il a vite été démantelé par les autorités… Ce mouvement antimondialisation a déclaré qu’il avait dû annuler sa manifestation après avoir été approuvée par la police locale, mais c’est ensuite la police nationale et les militaires qui ont déclaré qu’aucun événement n’était possible sans leur permission. Le PGC devait commencer jeudi, au milieu de la semaine de réunion du FMI et plus de 300 personnes, y compris des participants indonésiens et internationaux, s’étaient inscrits sur cet événement, voulant critiquer l’impact du libre-échange et les politiques soutenues par le FMI et la Banque Mondiale, accusées d’aggraver l’inégalité des revenus, de violer les droits du travail et de porter atteinte à l’environnement. Cependant, PGC ne semble pas encore avoir jeté l’éponge puis qu’ils cherchent encore un lieu alternatif et sont en pleine négociation avec la police indonésienne… affaire à suivre !

LES TRESORS DE BAGARY
Eric Bagary a appris le métier de joailler sur le tas, dans l’atelier de son grand-père à Marseille. Depuis 25 ans ce Français est installé à Bali où il a repris le nom de famille et de l’atelier pour continuer l’activité à Seminyak. Tous ses bijoux sont fait mains, sans aucune moulure pré-fabriquée. Des parures uniques et originales qui sont des commandes de particuliers ou de boutiques, galeries… L’argent est la matière la plus utilisée, mais l’or est également travaillé, en y mêlant à chaque fois des pierres précieuses comme des saphirs ou semi-précieuses telles que des améthystes, ou de la citrine. Ce sont des petites séries que l’atelier travaille sur des temps longs, avec le souci de la grâce et de la précision. Si avant, lorsque l’atelier était encore en France, les inspirations puisaient beaucoup dans la période des années 1930, 40 ou 50, aujourd’hui installé en l’Indonésie, Eric Bagary y mêle les influences de la joaillerie asiatique. A Bali, vous pouvez retrouver ses bijoux à la galerie Metis mais aussi à F&D sur Seminyak. C’est d’ailleurs pour cette dernière boutique que son atelier a pendant 3 mois fabriqué un impressionnant collier, une de leurs plus belles pièces, fait de plusieurs rangées de saphirs multicolores… Les bijoux sont exceptionnels, ce sont des œuvres d’art à part entière du fait de leur finesse et de leur poésie.
Atelier Jl Raya Seminyak No 16B / bagary13@hotmail.com / + 62 (0) 821 470 835 85

CHIC ET COURSE HIPPIQUE, C’EST LE MELBOURNE CUP
Depuis la première édition en 1861, le Melbourne Cup est la principale compétition hippique en Australie, et se déroule tous les ans le premier mardi de novembre à Melbourne. A Bali, il est aussi de retour le 6 novembre dans les célèbres beachclubs Cocoon à Seminyak et le Finns à Canggu, où les courses hippiques seront diffusées dans une ambiance festive. Pour le Finns, de nombreuses animations viendront animer cette journée en plus des courses hippiques, comme des DJ, des buffets et des défilés de mode. Au Cocoon, il sera aussi possible de gagner le prix de la meilleure tenue ! Les gains seront reversés pour une juste cause, notamment avec le Finns à l’association Solemen Indonesia. Celle-ci s’occupe de plus de 1680 personnes défavorisées à Bali, fournissant une assistance médicale, un logement, une éducation et de la nourriture. Cette association fournit également une assistance aux victimes du séisme de Lombok. Alors si vous êtes un fan de course ou de garden party, et que vous voulez mêler l’utile à l’agréable, c’est par ici !
Melbourne Cup, 6 novembre. Finns Recreation Club, Jl. Raya Pantai Berawa, Canggu, www.finnsrecclub.com.
Cocoon, Jl. Double Six, Blue Ocean Boulevard, Seminyak, www.cocoon-beach.com.

EN DECEMBRE, L’INCONTOURNABLE CHARITY BAZAAR
Biwa (Bali International Women’s Association), revient comme chaque année avec le célèbre Charity Bazaar. Le dimanche 9 décembre, de 9h à 17h, le collectif de femmes présentera 200 stands offrant une grande variété d’objets et de nourriture, l’occasion notamment de faire quelques cadeaux de noël. Au programme, des spectacles de musiques et de danse, ainsi qu’un coin pour les enfants. Les fonds du Bazaar aideront à soutenir divers projets de protection sociale, faisant l’objet d’un suivi minutieux de la part de Biwa, incluant le financement des orphelinats et l’aide aux handicapés mentaux et aux malentendants pour aller à l’école. Afin d’aider à l’indépendance des femmes, Biwa finance des cours de couture et fournit du matériel de cuisine. Biwa est une association caritative laïque, à but non lucratif et non politique, qui regroupe des femmes de nationalités et de cultures différentes résidant à Bali. Depuis sa création en 1974, le nombre grandissant de programmes d’aides Biwa est impressionnant. Au début, il n’était qu’un simple collectif de discussion entre femmes pour se soutenir face au développement. Les causes que défendent Biwa sont primordiales aujourd’hui, il est donc important d’aller les soutenir, en profitant d’une journée agréable et de riches rencontres.
Charity Bazaar, dimanche 9 décembre, de 9 à 17h, Lotte Mart, Denpasar, Jl. by-pass Ngurah Rai n°222X, www.biwabali.org

L’ARTISTE NORVEGIEN KYGO A ULUWATU
Au détour d’un bar ou d’un restaurant, vous avez surement déjà entendu la musique « Stole the Show » sortie en 2015 par Kygo, qui lui avait d’ailleurs fait remporter le Music Video Award… De son vrai nom Kyrre Gørvell-Dahll, il est DJ, musicien, auteur-compositeur, et producteur norvégien, né à Singapour. En apprenant grâce à plusieurs tutoriels sur Youtube, il s’est lancé dans la composition de la musique électronique, et depuis il est convoité par les principaux producteurs de musique. Les principaux succès qui l’ont dévoilé sont notamment le remix d’Ed Sheeran « I see Fire », et un de ses single «Firestone » qui avait été nominé pour l’Award de la musique de l’année en 2016. Le 3 novembre, l’artiste Kygo couvre la 3eme édition du Sun & Moon de l’OMNIA à Uluwatu. Ce concert s’annonce épique ; vous pouvez arriver en début de journée pour profiter de la piscine et de la vue sur l’océan, la soirée se poursuivra avec plusieurs sets de DJ mondiaux, jusqu’à l’apparition tant attendue de Kygo qui présentera ses nouvelles compositions ! Une belle soirée en perspective pour le début du mois de novembre
omniaclubs.com/ Jl Belimbing Sari, Banjar Tambiyak, Desa Pecatu, Uluwatu

 

 

PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE