PALU, BILAN AU DERNIER JOUR DES RECHERCHES : 1948 VICTIMES, 843 DISPARUS…

PARTAGER SUR

Au dernier jour officiel des recherches, ce jeudi 11 octobre, le bilan officiel des victimes du tremblement de terre de Palu est passé à 1948, ainsi que 843 disparus et peut-être beaucoup plus ensevelis et non déclarés.  Il y aurait plus de 70 000 déplacés, a déclaré le porte-parole de l’agence nationale pour les catastrophes, Sutopo Purwo Nugroho, qui a aussi confirmé que les équipes de secours avaient atteint toutes les zones touchées.

Rudy Suhendar, directeur de l’Agence de géologie du ministère de l’Énergie et des Ressources minérales, a déclaré que l’agence tente de cartographier les territoires indonésiens à fort potentiel de catastrophes.

La cause des tremblements de terre en Indonésie provient des zones de subduction et des failles actives sur terre. Les zones de subduction s’étendent de l’ouest de l’île de Sumatra, au sud de l’île de Java, au sud de Bali et de Nusa Tenggara et se tournent vers les îles Moluques pour former des tranchées maritimes.

« En gros, de Sumatra, Java, Bali, les petites îles de la Sonde, et des Moluques à la Papouasie, toutes les îles ont le potentiel pour les catastrophes, généralement des tremblements de terre parce qu’elles sont situées sur une longue ligne de faille » a déclaré Suhendar mercredi.

Cependant, selon lui, l’intensité du tremblement de terre varie d’une région à l’autre selon les conditions géologiques de chaque endroit. La carte des lignes de faille peut être consultée sur la page géologie du ministère de l’Énergie et des Ressources minérales. « Si nous connaissons ces lignes de faille à l’avance, des mesures d’atténuation des catastrophes peuvent être prises, par exemple, en ne construisant pas de maisons avec des matériaux lourds », a-t-il déclaré.

Suhendar a expliqué qu’il était impossible de prévoir l’heure, le lieu et l’ampleur d’un tremblement de terre. « Jusqu’à présent, ce que l’on peut prédire au sujet d’un tremblement de terre, c’est sa magnitude maximale, son potentiel et son intensité. », a-t-il expliqué.

« En ce qui concerne le tremblement de terre et le tsunami qui se sont produits à Palu et à Donggala, prions tous pour qu’il n’y ait plus de séismes majeurs et  que les gens demeurent vigilants face aux répliques. », a ajouté M. Suhendar.

Lire aussi :

TREMBLEMENT DE TERRE ET TSUNAMI A PALU, LE BILAN NE CESSE DE S’ALOURDIR 

TSUNAMI : TOUTES LES ALARMES INDONÉSIENNES SONT HORS-SERVICE

Tsunami d’Aceh: dix ans après, souvenirs et initiatives

LOMBOK DE NOUVEAU GRAVEMENT TOUCHÉE PAR UN SÉISME, BILAN TRÈS LOURD : 82 MORTS

Séisme de 6,4 à Lombok, bilan provisoire de 14 morts ! 

SOURCEreuters
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE