Nouvelles restrictions de voyages à destination de l’Indonésie

PARTAGER SUR

Le ministère des affaires étrangères a annoncé l’interdiction d’entrée sur le territoire indonésien pour les voyageurs en provenance d’Iran, d’Italie et de Corée du sud. Ces trois pays continuent de lutter pour contenir une épidémie généralisée de Covid-19 sur leur territoire. Ce sont les trois premiers pays avec le plus grand nombre de cas confirmés, après la Chine.

Retno Marsudi, la ministre des affaires étrangères, a précisé ce jeudi 5 mars que les interdictions d’entrée sur le territoire indonésien concernaient les passagers en provenance de Téhéran, Qom et Gilan en Iran, de Lombardie, de Vénétie, d’Émilie-Romagne, des Marches et du Piémont en Italie, et de Daegu et Gyeongsangbuk-do en Corée du Sud.

S’appliquant aux passagers ayant séjourné dans ces régions dans les 14 jours précédents, l’interdiction entrera en vigueur le 8 mars.

Les voyageurs ne provenant pas des villes mentionnées doivent fournir un certificat de bonne santé délivré par les autorités sanitaires de leur pays lors de l’enregistrement à l’aéroport, sinon ils se verront refuser l’entrée en Indonésie. Avant d’atterrir, les visiteurs doivent également remplir une carte d’alerte sanitaire fournie par le ministère de la santé afin de permettre aux autorités de les retrouver plus facilement si nécessaire.

Pour rappel, le nouveau coronavirus – désormais officiellement appelé SRAS-CoV-2, Covid-19 étant le nom de la maladie – a infecté à ce jour plus de 98 428 personnes dans le monde, et provoqué la mort de 3 386 personnes. Deux cas officiels ont été déclarés en Indonésie.

PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE