“N’oublie pas Irma”, roman d’Hélène Honnorat (Editions Yovana)

PARTAGER SUR

Jakarta, août 1995 (en plein cinquantenaire de l’Indépendance). Léo – un expatrié français de longue date- se retrouve mêlé à une enquête pour comprendre le meurtre de son ami sino-indonésien et aider Irma (la belle-soeur du disparu) pour qui il a un gros faible. En parallèle, il accueille un couple de nouveaux expat’, parachutés en Indonésie à contre-coeur. L’occasion pour le lecteur de voir la capitale et l’archipel à travers deux visions opposées. Un polar pédagogique qui décrypte certaines heures sombres de l’Indonésie et qui questionne la diversité ethnique ainsi que le fonctionnement d’une société très hiérarchisée. L’auteur est une ancienne fonctionnaire du Ministère des Affaires étrangères (elle nous dévoile au passage des anecdotes ubuesques sur les rouages des ambassades et services consulaires) qui a été en poste en Indonésie. Un “page turner” intelligent et facile à lire, qui devrait être dans tous les sacs cet été, que vous soyez touriste ou expatrié. La maison d’édition classe cette histoire dans la catégorie “roman situé” qui propose au lecteur de rencontrer d’autres lieux et cultures à travers la fiction ou le récit littéraire. Le pari est réussi !
6,99 euros pour la version électronique et 19 euros pour la version papier sur https://www.editions-yovana.fr/boutique/

PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE