MARIAGE EN PAYS MINANG

PARTAGER SUR

Couronnes dorées, costumes rouges et haut-parleur dans une brouette qui crache une chanson dans la langue locale : c’est ce que vous pouvez voir si vous passez un week-end dans l’ouest de Sumatra aux alentours de la ville de Padang, capitale de la province. Il n’est pas rare d’assister à un mariage Minang même lorsqu’on fait du tourisme puisque l’accueil des blancs lors des festivités est vu comme une sorte de prestige, une démonstration de pouvoir. Mais avant de vous raconter un peu comment se déroule cette étape importante dans la vie de chaque couple, quelques explications sur ce peuple indonésien de l’ouest de Sumatra, la plus grande île de l’archipel indonésien, s’imposent.
Les Minangkabau sont certes connus pour leur délicieux rendang et leurs toits en forme de cornes de buffles, mais aussi pour être l’une des dernières sociétés matrilinéaires au monde. C’est-à-dire que, même s’ils sont musulmans, les terres et les biens mobiliers appartiennent aux femmes et sont transmises de générations en générations. Les hommes eux, s’occupent de la politique, de la religion et doivent partager leur réussite avec tout le village. Quant à la question du mariage, c’est la famille de la fille qui doit alors demander la main du garçon, qui, lorsqu’il sera devenu mari, devra s’installer dans la maison de sa femme. En cas de divorce, c’est aussi elle qui garde les enfants car c’est l’oncle maternel qui en a la responsabilité et pas le père.

A Nagari Sungai Pinang, un village en bord de mer à deux heures de l’aéroport de Padang, tout le monde participe lorsqu’il y a un mariage. Les hommes donnent de l’argent et les femmes préparent des plats locaux et des desserts spéciaux pour l’occasion. La veille de la première cérémonie, la maison de la future mariée est alors occupée par tantes, cousines, soeurs, mères et amies du village qui font de la poudre de noix de coco avec une grosse machine bruyante pendant que d’autres écrasent le sucre avec de grands mortiers. Il faut savoir que les festivités peuvent durer des jours et des jours en fonction de l’importance de la famille dans le village, alors mieux vaut prévoir de grosses quantités. Cette fois-là, c’était le fils du frère de l’ancien chef de Sungai Pinang qui se mariait alors même si ses parents habitent aujourd’hui à Padang, il devait obligatoirement passer par le village.

Le jour de la cérémonie, tous les invités sont venus au village pour assister au défilé des mariés. La mariée s’est fait maquiller, coiffer et habiller dans la maison familiale pendant que le marié attendait patiemment. La préparation a duré bien plus d’une heure. Entre le maquillage qui ferait pleurer toutes les fanatiques de la tendance « nude », les différentes couches de vêtements et la couronne qu’il faut arriver à bien fixer, le résultat en vaut la peine. Lorsque tout le monde est fin prêt, le cortège peut enfin partir pour faire le tour du village. Toutes les personnes habillées en tenues typiques sont en tête et les autres suivent avec la petite troupe de musiciens à la fin. Il faut savoir que les costumes traditionnels ont beau être très jolis, c’est un vrai défi de marcher en plein soleil avec. Pour un mariage Minang réussi, il faut transpirer ! En plus, impossible de se plaindre ou de tirer la tronche puisqu’un photographe suit le couple toute la journée et il serait dommage d’avoir mauvaise mine sur des clichés que l’on garde toute notre vie.
Après avoir arpenté les petites rues du village, il est temps de se rendre à la prochaine cérémonie qui se trouve cette fois-ci à Padang, chez les parents du marié. Le temps de quelques photos des mariés heureux sur la plage et tout le monde embarque dans des pickups, direction la ville. Moins d’une heure plus tard, c’est le moment de la seconde marche vers le lieu des festivités, 100 mètres plus loin. Beaucoup de choses se passent déjà pendant cette courte distance. Quelques jeunes filles en costumes effectuent une danse traditionnelle, puis une autre leur lit des voeux d’amour, tout le monde est agglutiné autour des mariés, ça pousse, ça parle, ça rit, la fête va bientôt commencer. Mais avant, une autre séance photo du jeune couple et de leurs proches sur une estrade sur laquelle sont installés des fauteuils drapés de tissus dorés et colorés. C’est sur ces « trônes » que les mariés resteront un petit bout de temps, face à leur convive, comme un roi et une reine.

C’est enfin l’heure de la fête ! Un chanteur accompagné de quelques musiciens chante du Bryan Adams, Rod Stewart ou encore Aerosmith. Il y a évidemment de la nourriture à foison, thon, bœuf, poulet, légumes, riz jaune, sambal, etc. Si l’on aime la nourriture de Padang (Masakan Padang ou Nasi Padang à Bali) les mariages sont un vrai paradis. Nous sommes partis juste après le repas alors je ne sais pas jusqu’à quelle heure a duré la fête. Tout ce que je sais, c’est qu’ils ont remis ça le lendemain. Rien qu’en restant moins d’une heure sur place, je suis rentrée totalement exténuée. Sûrement parce que tout le monde voulait prendre des photos avec les blancs. Si vous voulez expérimenter la « célébrité » quelques heures, enfilez un costume Minang et rendez-vous à un mariage. Au bout d’un moment, on ne vous demande même plus votre avis pour prendre des photos, on vous tire le bras, on vous donne des ordres et on prend des selfies furtifs. L’ambiance est super, le lieu magnifique et les traditions assez impressionnantes mais préparez-vous à bien dormir le soir parce que les Minang font toujours les choses en grand quand il s’agit de festoyer, surtout pour un mariage…

PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE