Marée noire au large de Bornéo

    PARTAGER SUR

    L’état d’urgence a été déclaré après l’incendie d’un déversement de pétrole dans la baie de Balikpapan, sur l’île de Bornéo le 31 mars dernier.

    La ville de Balikpapan lutte contre la fumée toxique de l’incendie qui a déjà tué quatre pêcheurs.

    La marée noire, qui s’est produite au cours du dernier week-end de mars, s’étendait au 6 avril sur une superficie d’environ 18 km², contaminant la mer et polluant l’air avec une épaisse fumée noire.

    Un vraquier qui transportait du charbon de l’Indonésie à la Malaisie serait à l’origine du sinistre, mais des échantillons ont également été prélevés à Pertamina, une raffinerie d’état qui possède des pipelines de part et d’autre de la baie. Pertamina a nié qu’elle était responsable de la fuite.

    L’impact environnemental de la marée noire n’est pas encore connu mais il affecte déjà les pêcheurs locaux qui dépendent de leurs sorties en mer pour vivre.

    Le ministère indonésien de l’Environnement et des Forêts a déclaré qu’une équipe de récupération travaillait à contenir et nettoyer le déversement. Rasio Ridho Sani, directeur général du ministère, a déclaré : « Notre équipe sur le terrain mène une enquête approfondie. Nous découvrirons bientôt l’ampleur de l’impact sur l’environnement et qui sera tenu responsable. »

    Lire aussi :

    Il était une fois le pétrole au Kalimantan…

    L’INDONESIE PEINE A SE REFORMER ET A ATTIRER LES INVESTISSEMENTS

    AVANI ECO : DES SACS EN BIOPLASTIQUE COMPOSTABLE

     

    SOURCELe Vif
    PARTAGER SUR

    PAS DE COMMENTAIRES

    LAISSER UNE RÉPONSE