MALBOUFFE ET CROYANCES NUTRITIONNELLES FARFELUES EN INDONESIE

PARTAGER SUR

Selon l’UNICEF, l’Indonésie possède certaines des habitudes alimentaires et des statistiques nutritionnelles les plus troublantes au monde.

Parmi elles, le fait que deux adolescentes sur cinq sont maigres. En cause : la dénutrition, ce qui est particulièrement préoccupant étant donné que de nombreuses filles commencent à avoir des enfants à l’adolescence.

Les Indonésiennes pensent que le concombre stimule les pertes vaginales. Elles pensent aussi que manger de l’ananas rendrait stérile ou provoquerait des fausses couches. D’autres croient que les aliments épicés peuvent causer l’appendicite, que les aliments gras procurent des maux de gorge et que les arachides provoquent de l’acné. Les ailes de poulet pourraient, quant à elles, causer des difficultés à trouver un mari !

L’Indonésie est un pays avec « un double fardeau de malnutrition », nous expliquent les experts. À cause de mythes et des idées reçues, certaines personnes souffrent de carence en micronutriments ou de retard de croissance. Les collations ont tendance à être riches en glucides, ce qui laisse les filles à court de protéines, de vitamines et de minéraux.

Marion Roche, spécialiste de la santé des adolescents à Nutrition International,  une organisation à but non lucratif, a déclaré que le manque de connaissances nutritionnelles chez les filles était particulièrement frappant étant donné que la nutrition infantile s’est améliorée en Indonésie. « Les adolescentes ne savent pas à quoi ressemble la santé, car la santé est comprise comme l’absence de maladie. Nous devons leur donner les connaissances nécessaires pour faire des choix sains », a-t-elle conclu.

SOURCEJAKARTA POST
PARTAGER SUR

1 COMMENTAIRE

  1. Vous avez oublié la femme enceinte qui boit du  » lait  » de soja pour que son bébé ait la peau blanche ! Et ceux qui pensent que le sucre donne de l’énergie, le café de la force et le lait des muscles d’acier ! On pourrait en rire … Mais non …

LAISSER UNE RÉPONSE