L’UNIVERSITÉ ISLAMIQUE DE YOGYAKARTA INTERDIT LE VOILE INTÉGRAL

PARTAGER SUR

Une université islamique indonésienne vient d’être vivement critiquée après avoir annoncé vouloir interdire le port du niqab sur le campus.

L’université islamique d’état (UIN) de Yogyakarta (Java) a en effet affirmé qu’elle n’autoriserait pas ses étudiantes à passer leurs examens si ces dernières s’entêtaient à porter le voile islamique intégral.

Le recteur de l’établissement a cité comme prétexte la peur de voir l’idéologie radicale se répandre parmi les étudiants.

L’université a expliqué qu’il y avait actuellement 41 étudiantes habillées avec un voile intégral. Ces jeunes femmes vont devoir assister à des sessions de conseil avant de se voir demander ultimement de ne plus se vêtir ainsi dans l’établissement.

Le Front des défenseurs de l’islam, dont le leader en exil prône l’instauration de la loi islamique dans l’Archipel, a affirmé dans un communiqué que cette mesure « n’avait aucun sens » et se trouvait en conflit avec les efforts du pays de préserver la diversité.

Une activiste des droits des femmes a également décrit cette décision comme une entrave à la liberté des femmes de porter ce qu’elles veulent.

« Porter le voile intégral est un choix et nous ne pouvons interférer dans leur choix et leur liberté, » a commenté Lathiefah Widuri Retyaningtyas.

Mais le recteur, Yudian Wahyudi, a rétorqué que ces voiles exprimaient une tendance à la radicalisation et sapaient l’enseignement.

« Ces étudiantes qui portent le voile intégral, ainsi que les groupes radicaux, ils perturbent le cours de l’enseignement », a-t-il dit.

« Ici, nous mettons en avant un islam modéré, a dit Yudian Wahyudi. Cette action est avant tout préventive afin de sauver les étudiantes. »

Lire aussi :
Il n’y a pas qu’en France qu’on interdit le voile à l’école
La justice ne lève pas toujours le voile
Jilboobs kommunitas : musulmanes et sexy
A quand Noordin M Top en burqini ?

SOURCEThe Independent
PARTAGER SUR

1 COMMENTAIRE

  1. Le recteur, Yudian Wahyudi, a rétorqué que ces voiles exprimaient une tendance à la radicalisation et sapaient l’enseignement.
    Et il a entièrement raison…41 étudiantes habillées avec un voile intégral sur un bon milllier d’étudiantes dans l’enceinte…où ne pas voir là, une provocation?
    Comment se fait-il qu’auparavant, le voile intégral n’existait pas dans la vie courante et n’était pas en conflit comme aujourd’hui pour soit disant, préserver la diversité et la liberté aux femmes de porter ce qu’elles veulent. Il faudra alors, probablement instaurer dans les campus, un uniforme collectif comme dans toutes les écoles et collèges de l’Indonésie.

    Les religions sont sont vraiment un casse-tete de notre époque…

    .

LAISSER UNE RÉPONSE