Accueil Faune

Les serpents de Bali sont-ils dangereux ?

PARTAGER SUR

La Gazette de Bali : Combien y-a-t’il d’espèces différentes de serpents en Indonésie et à Bali ?Ron Lilley : Une centaine d’espèces de serpents ont été répertoriées à ce jour dans toute l’Indonésie. Le nombre réel est sans doute nettement supérieur. En comparaison avec d’autres pays de la région, on peut dire que peu d’études ont été entreprises sur les reptiles et amphibiens d’ici. A Bali, on a répertorié une trentaine d’espèces mais cela n’inclut pas les divers serpents de mer qui vivent sur les côtes et au large de l’île.

LGdB : Combien d’entre elles sont des espèces mortelles ?
R L : A Bali, les seuls serpents terrestres dont la morsure peut causer la mort sont recensés en quatre espèces. Tout d’abord le cobra, qui crache son venin aussi bien qu’il mord, le cobra royal, le bongare rayé et la vipère arboricole de couleur verte. En plus du bongare de mer, qui vit le long des côtes, il y a encore au moins 14 autres espèces de serpents qui vivent en eaux plus profondes au large.

LGdB : Y-a-t’il une façon de repérer rapidement ceux qui sont mortels ?
R L : Malheureusement non… Partout dans le monde, les gens paniquent à la vue d’un serpent. Les couleurs et de la longueur peuvent en fait varier du spécimen classifié. Par exemple, un bon nombre de serpents non venimeux aplatissent leur corps lorsqu’ils se sentent menacés, comme le cobra, mais plus généralement, ils aplatissent leur cou verticalement. Le cobra, lui, aplatit son cou latéralement. Cependant, un cobra va ressembler à plein d’autres serpents lorsqu’il se déplace, sans son cou aplati et sa mâchoire ouverte.
La vipère arboricole a une tête triangulaire, un corps court et trapu, un cou fin, une queue rouge et des pupilles verticales. Mais plein de serpents non venimeux sont également verts, même si leur tête n’est pas en forme de triangle. Le bongare est rayé noir et blanc ou noir et jaune, là aussi comme beaucoup d’autres espèces non venimeuses…

LGdB : Les serpents de mer sont-ils tous venimeux ?R L : C’est une règle, les serpents de mer sont venimeux. Ils empoisonnent leurs proies pour chasser ! Mais les morsures sur des humains sont rarissimes car ils sont peu enclins à attaquer, tout au plus pour se défendre. Leur tête est en général très petite. Ils se peut qu’ils se mettent à suivre des plongeurs, plus par curiosité que par désir d’agression. Enfin, les espèces qui vivent dans les mangroves et les estuaires ne sont pas considérées comme dangereuses pour les humains.

LGdB : Quand on s’est fait mordre, quelle est la première chose à faire ?
R L : Ne paniquez pas ! Faites tout de suite un garrot avec un élastique ou un mouchoir et allez à l’hôpital. Minimisez les mouvements. Surtout restez calme, ne sucez pas la morsure, ne coupez pas la chair. Ne serrez pas au point où le flux sanguin serait complètement stoppé. Essayez de garder la zone mordue aussi immobile que possible et rassurez-vous, on meurt rarement d’une morsure de serpent à Bali !

LGdB : Où aller chercher secours ?
R L : Les grands hôpitaux et les habituelles cliniques pour touristes et expatriés se doivent d’avoir du sérum antivenimeux. Le plus tôt un médecin commence les soins, le mieux c’est… Rappelez-vous que les serpents utilisent d’abord leur venin pour digérer leurs proies. Ils sont donc peu enclins à s’en servir sur des humains à priori bien trop gros pour eux à avaler… En conséquence, de nombreuses morsures sur l’homme contiennent peu ou pas de poison ! Il se peut très bien qu’après avoir examiné la plaie, un docteur décide qu’il n’est pas du tout nécessaire d’injecter le sérum. Par ailleurs, l’antivenin doit être administré par une personne qualifiée car une dose inappropriée pourrait s’avérer plus dangereuse que le venin lui-même…

LGdB : Les précautions de base pour éviter les serpents ?
R L : Gardez vos yeux ouverts ! Certains serpents aiment à s’enrouler à découvert tout simplement pour se réchauffer au soleil. Certains sont actifs pendant la journée, d’autres sortent en fin de journée et chassent jusque tard dans la nuit. Si vous marchez dans des herbes hautes, portez des chaussures montantes et des pantalons longs. La vipère arboricole sera nichée dans des buissons ou accrochée à des branches d’arbre à hauteur de visage ou de poitrine. Evitez donc de passer à travers, tout spécialement la nuit ! Et si vous voyez un serpent, passez votre chemin, il ne vous poursuivra pas ! Soyez prudent lorsque vous déplacez du bois ou n’importe quels autres objets dans le jardin, il se peut qu’il y ait un serpent dessous. Prenez une branche pour retourner ces objets d’abord. Les vieux pneus de voitures sont des cachettes idéales pour ces reptiles, attention !

LGdB : Y-a-t’il un quelconque moyen de les repousser hors de la maison et du jardin ?
R L : Gardez la maison propre et nette. Les serpents aiment les maisons où il y a des rats. Dans le jardin, évitez d’entreposer bûches, briques, tuiles et autre objet pouvant servir de cachette. Les tas de compost sont des endroits parfaits pour la ponte des œufs. Tondez votre pelouse à ras. Certains tracent des lignes de sel autour de leur maison, c’est peu efficace… Les serpents viennent aussi boire dans votre bassin et éventuellement manger les poissons qui s’y trouvent. Enfin, il n’est pas impossible qu’un python débarque chez vous et mange vos animaux de compagnie, du chien au chat, du lapin à l’oiseau en cage !

LGdB : Est-il possible d’acheter son propre antivenin ?
R L : Le sérum est généralement en vente à des prix prohibitifs. Biofarma, à Bandung, vend du sérum polyvalent et en Australie, on trouve des sérums par espèces, qui seront sans doute inefficace ici car atypiques. Et puis, comme je l’ai dit plus tôt, il n’est pas conseillé de s’administrer soi-même une dose d’antivenin car il y a de nombreux risques pour la santé. Il est donc préférable de s’en remettre au médecin. De plus, le sérum doit se conserver au réfrigérateur et ne dure pas éternellement !

LGdB : Y-a-t’il une façon sûre de tuer les serpents ?
R L : Les serpents venimeux sont généralement très discrets. Les gens d’ici pensent que tous les serpents sont venimeux, ce qui est absolument faux. Et puis, les serpents ont des côtés positifs, ils mangent beaucoup de rats et autres nuisibles. Attention, un serpent blessé est plus agressif, bien plus dangereux que s’il avait été ignoré. Il est donc préférable d’avoir quelqu’un qui s’y connaît pour gérer le problème. Si vous en repérez un, prenez une photo et demandez l’avis d’un spécialiste, il est peut-être sans danger ! Je me ferai un plaisir de vous renseigner moi-même. Contactez-moi à l’adresse ci-dessous. Je peux même me déplacer chez vous si vous m’envoyez une voiture. Sinon, adressez-moi une photo par email, je vous dirai si la bête est dangereuse ou pas.

PARTAGER SUR

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here