LES DECHETS PLASTIQUES TUENT JUSQUE DANS LES PARCS NATIONAUX

PARTAGER SUR

Un cachalot a été retrouvé mort dans le parc national de Wakatobi, au sud-est de l’île de Sulawesi. Il contenait près de 6 kg de déchets plastiques, dont 115 tasses dans l’estomac, ont déclaré mardi les responsables du parc.

La baleine de 9,5 mètres de long a été trouvée dans les eaux près de l’île Kapota, a relaté le parc dans un communiqué.

Le parc est célèbre parmi les plongeurs pour sa vaste zone de récifs et sa vie marine diversifiée, y compris les raies et les baleines.

La cause de la mort n’était pas connue, mais les responsables du parc ont trouvé des bouteilles en plastique, des sacs, des sandales et un sac contenant plus de 1 000 morceaux de ficelle dans l’estomac de la baleine.

En juin, la mort d’un globicéphale en Thaïlande avec 80 morceaux de plastique dans l’estomac avait fait la une des journaux locaux mais également attiré l’attention à l’extérieur du pays.

Cinq pays asiatiques, la Chine, l’Indonésie, les Philippines, le Vietnam et la Thaïlande rejettent jusqu’à 60 % des déchets plastiques qui se retrouvent dans les océans chaque année, selon un rapport publié en 2015 par Ocean Conservancy et le McKinsey Center for Business and Environment.

L’Indonésie, classée deuxième derrière la Chine dans l’étude de 2015, s’est engagée à investir 1 milliard de dollars par an pour réduire de 70 % les débris plastiques marins d’ici 2025.

Le parc national de Wakatobi prévoit d’enterrer la carcasse de baleine, et les restes seront utilisés à des fins d’étude par l’académie maritime locale.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE