LE DESSIN CONTRE LA VIOLENCE

PARTAGER SUR

Rizka Raisa Fatimah Ramli, une lycéenne de 17 ans de Makassar, Sulawesi-Sud, a remporté la semaine dernière un concours mondial de bandes dessinées avec une histoire qui inspire les enfants à s’élever contre le harcèlement.

Ce concours s’inscrivait dans le cadre d’une campagne mondiale menée par le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) pour mettre fin à la violence du harcèlement et de l’intimidation contre les enfants.

« J’ai créé Cipta pour attirer l’attention sur la violence et les brimades auxquelles les enfants d’Indonésie et du monde entier sont confrontés chaque jour », a déclaré Rizka à l’Unicef.

Cipta, le personnage principal de l’histoire de Rizka, est une adolescente de 15 ans dotée d’un super pouvoir qui lui permet de transformer ses dessins en réalité. Elle peut alors contrôler ses créations pour mettre fin au harcèlement dans les écoles.

Cipta donne son carnet de croquis aux enfants qui ont peur de parler, leur permettant de dessiner ou d’écrire ce qu’ils veulent qu’elle crée ou contrôle.

L’Unicef et Comics Uniting Nations ont lancé le concours en octobre de l’année dernière. Ils ont appelé les enfants et les jeunes à créer un super héros en bande dessinée qui battrait The Silence, un personnage surnaturel ayant le pouvoir d’empêcher les enfants de parler et d’arrêter la violence dans les écoles et autour.

L’agence de l’ONU a déclaré avoir reçu près de 3 600 candidatures provenant de plus de 130 pays, et que plus de 23 000 personnes ont voté en ligne pour déterminer le gagnant.

En tant que gagnante, Rizka travaillera avec une équipe professionnelle pour produire une bande dessinée complète mettant en vedette Cipta.

Le produit final sera présenté aux dirigeants mondiaux lors d’une conférence de haut niveau en juillet de cette année et distribué aux enfants du monde entier.

SOURCEunicef
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE