Accueil Revue de presse

La revue de presse en 10 brèves

PARTAGER SUR

Les razzias à répétition et la fermeture de nombreux établissements nocturnes à Banyuwangi va forcer de nombreuses prostitutées de cette ville de Java est « à s’exiler vers des contrées plus sûres comme Bali », s’inquiète-t-on dans les colonnes du Bali Post.

« Personne n’est au-dessus de la loi », a affirmé le porte-parole de la Police nationale Sisno Adiwinoto après les nombreuses arrestations de policiers impliqués dans des délits d’usage ou de trafic de stupéfiants ces dernières semaines. The Jakarta Post.

Selon la doctoresse LK Suryani, de l’association CASA (Committee Against Sexual Abuse), pas moins de 200 enfants entre 5 et 13 ans, de plusieurs régions de Bali, ont été victimes d’agression par des pédophiles en provenance de pays étrangers. Antara.

La jeune balinaise de 15 ans enlevée et abusée sexuellement pendant plusieurs jours à Amed par plusieurs hommes dont le bupati de Karangasem Gde Sumantara ne peut assister aux audiences du procès de ses tortionnaires sans « pleurer de peur à leurs vues ». Bali Post.

385 millions de dollars, c’est le montant total de la somme soutirée à des ;milliers d’Indonésiens, parmi lesquels le président de l’Assemblée Agung Laksono et le chanteur engagé Iwan Fals, par la branche locale de Dressel Investment Ltd, une société des Iles Vierges qui promettait un retour sur investissement mirobolant et qui s’est volatilisée depuis. The Jakarta Post.

Selon Wawan Risdiawan, du kapupaten de Bogor, 1338 villas de Cisarua et Mengamendung – deux zones de Puncak connues des Jakartanais en mal de verdure – « n’ont pas de permis de construire, ni même aucune autorisation d’aucune sorte ». Tempo.

Le remaniement ministériel entrepris par le président SBY, qui a vu notamment le limogeage du ministre de la Justice et des Droits de l’Homme Hamid Awaludin et du secrétaire d’Etat Yusril Ihza Mahendra, démontre l’engagement du président à combattre la corruption. Suara Pembaruan Indonesia.

Le nouveau ministre de la Justice et des Droits de l’Homme Andi Mattalata a affirmé qu’il allait ordonner un audit interne pour comprendre comment son prédécesseur Hamid Awaludin avait pu utiliser le compte du ministère pour rapatrier l’argent évadé en Grande-Bretagne de Tommy Suharto. Tempo.

Le marché traditionnel Kumbasari de Denpasar vient de brûler pour la 3ème fois depuis 1996, ne faisant aucune victime. Situé au cœur de la capitale balinaise, il est composé de 546 emplacements de 2,5 m X 3 m vendus 500 millions de roupies chacun. Republika.

Les droits d’exploitation commercial du site du marché Kumbasari par la compagnie PT Cipta Agung Bali arrivaient à leur terme le 20 mai, soit 17 jours après l’incendie qui a ravagé en partie le bâtiment. Bali Post.

PARTAGER SUR

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here