Accueil Le Desk info

La revue de presse de mars

PARTAGER SUR

A ce jour, il n’y a toujours pas de cas officiel d’infection au coronavirus confirmé en Indonésie. Comme l’ensemble de la communauté internationale, le pays a décidé de l’arrêt des vols entre l’Indonésie et la Chine continentale, une mesure visant à limiter les risques d’infection. Les états voisins d’Asie du Sud-Est ont tous déclaré des cas positifs au virus. Pour rappel, le COVID-19, nouveau nom du virus, a infecté 79 561 personnes et provoqué la mort de près de 2 619 autres. (bilan du 24/02/2020)
Antara

Pour la première fois de son histoire, l’armée indonésienne va recruter des citoyens-soldats pour constituer la force de réserve militaire, qui doit compter à terme 25 000 membres. Les candidats, qui doivent être âgés de 18 à 35 ans, suivront une formation sur les compétences militaires de base pendant trois mois. Ils seront mobilisables jusqu’à leur 48 ans. Ce programme, dont le recrutement débutera le mois prochain, est différent de l’enrôlement militaire obligatoire, car la candidature est volontaire et les membres sélectionnés sont autorisés à conserver leur emploi civil.
Jakarta Globe

Après avoir travaillé en tant que chercheur en Indonésie pendant 15 ans, l’écologiste français David Gaveau a été expulsé du pays le 28 janvier dernier pour utilisation de visa non-conforme. Cette expulsion intervient après que David Gaveau ait publié une estimation des feux de forêt en Indonésie, dont les chiffres dépassaient de loin ceux du gouvernement. Son expulsion est un signe de la tension croissante entre le gouvernement indonésien et la communauté scientifique ces dernières années. Elle intervient quelques jours après l’expulsion de 6 archéologues néerlandais et australiens, accusés de mener des recherches illégales sur l’île de Nusa Tenggara.
Sciencemag

Le président indonésien Joko Widodo a annoncé la possibilité d’accorder des réductions aux touristes nationaux et étrangers. Cette mesure est envisagée pour répondre à l’affaiblissement du secteur touristique à la suite de l’épidémie du coronavirus. Ces réductions, qui pourraient aller jusqu’à 30%, permettraient de relancer le secteur du tourisme, en déclin depuis le début de l’épidémie du coronavirus.
The Jakarta Post

Les îles de Nusa Penida et Nusa Lembongan à Bali font partie des lieux touristiques balinais les plus visités de 2019, a déclaré l’Office de promotion du tourisme de Bali (BPPD). Ces îles voisines sont connues principalement pour leurs sites de plongée et leurs paysages très préservés. Un sanctuaire d’oiseaux a également été créé à Nusa Penida par les communautés de l’île, ce qui rend le lieu d’autant plus prisé. Pour rappel, durant l’année 2019, 5,7 millions de touristes étrangers se sont rendus à Bali.
Antara

Un protocole d’accord pour la mise en service d’une ligne de métro léger (LRT) à Bali a été signé entre l’entreprise de construction publique Nindya Karya et divers acteurs coréens de transport et construction ferroviaire. Cette ligne, qui reliera l’aéroport international de Bali et Kuta, devrait voir le jour en 2022. Elle s’inscrit dans le cadre d’un projet visant à décongestionner le trafic routier. 
The Jakarta Post

Un décret réglementant les alcools traditionnels a été publié par le gouverneur de Bali, Wayan Koster. Les producteurs d’alcool traditionnels balinais devront  désormais détenir une licence et passer des tests sanitaires. Cela permettra de faire respecter des normes de qualité et d’hygiène, jusque-là inexistantes. Chaque année en Indonésie, une centaine de personnes décèdent après avoir consommé ce genre de boissons.
CNN Indonesia

L’Indonésie va organiser le premier championnat de waterpolo de son histoire, a annoncé Wisnu Wardhana, le directeur de l’Association Aquatique Indonésienne (PRSI). Cette annonce fait suite à la médaille d’or remportée par l’équipe indonésienne lors des Jeux d’Asie du Sud-Est à Manille en décembre dernier, contre le géant du waterpolo Singapour. Neufs clubs de natation de la capitale participeront au championnat, qui se déroulera sur 11 semaines de mars à juin.
The Jakarta Post

Le plus grand trésor romain jamais découvert en Asie du Sud-Est a été mis au jour par des archéologues à Bali. Les fouilles étaient menées dans le village de Pangkung Paruk, dans le nord-ouest de l’île, où un fermier local a découvert les vestiges d’une ancienne sépulture. Des pièces de monnaie et des bijoux dorés vieux de 2.000 ans ont été découverts par l’Institut d’Archéologie de Bali (BALAR), ainsi que quatre sarcophages ovales en pierre, renfermant de nombreux objets. Les chercheurs assurent que leur trouvaille est sans précédent: il s’agit de la plus importante collection de pièces de monnaie et d’ornements romains jamais mise au jour en Asie du Sud-Est.
Balai Arkeologi Bali

Par Arthur Sénac

PARTAGER SUR

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here