LA PROVINCE D’ACEH MISE EN GARDE POUR SA PRATIQUE DE LA FLAGELLATION

PARTAGER SUR

La communauté internationale vient de condamner la flagellation publique des criminels dans la province indonésienne d’Aceh, dénonçant des actes de cruautés.

L’an dernier, le président Joko Widodo avait déjà appelé à mettre fin à cette pratique à Aceh.

Suite à cette vague de protestations, ce jeudi les responsables locaux ont déclaré changer cet usage en ne le rendant plus public.

La flagellation est une punition courante dans la région très conservatrice de l’île de Sumatra. 98% des cinq millions d’habitants d’Aceh sont musulmans et sont soumis à la loi islamique.

Deux chrétiens indonésiens ont pourtant été fouettés en février pour avoir joué à un jeu d’arcade considéré comme violant cette dernière.

Des bouddhistes indonésiens ont également été frappés de coups de bâton en vertu de la charia.

Les non-musulmans peuvent normalement choisir, soit une flagellation douloureuse, soit  une longue procédure judiciaire et une peine d’emprisonnement.

La consommation d’alcool, les jeux de hasard ou les actes homosexuels sont punis, jusqu’à des centaines de coups de fouets.

Suite à la pression mise par le groupe de défense des droits de l’homme, les autorités sur place ont donc instauré une nouvelle règle qui reste encore à définir plus précisément. Celle de châtier dorénavant les criminels derrière les murs de la prison, à l’abri des regards.

Lire aussi :

ACEH : FLAGELLATION PUBLIQUE POUR UN CHRÉTIEN VENDEUR D’ALCOOL

ACEH : UNE SUPPLICIEE HOSPITALISEE APRES UNE FLAGELLATION PUBLIQUE

ACEH : UN JEUNE COUPLE ILLÉGITIME ASPERGÉ D’EAUX USÉES

ACEH : 2 CHRÉTIENS FLAGELLÉS POUR UN JEU D’ENFANTS

ADULTÈRE ET HOMOSEXUALITÉ NE SERONT PAS CRIMINALISÉS

L’HOMOSEXUALITE A LA TELE BIENTOT INTERDITE PAR LA LOI

VERS LA FIN DES EXECUTIONS PUBLIQUES A ACEH ?

1ère CONDAMNATION D’HOMOSEXUELS EN INDONESIE

 

 

1 COMMENTAIRE

  1. Celle de châtier dorénavant les criminels derrière les murs de la prison, à l’abri des regards.
    Quelle horreur…De quelle torture nouvelle vont etre confrontés ces soit-disant criminels derrière les murs de prison. Y aura-t-il un comité indépendant pour suivre ce calvaire moyenâgeux…avec un rapport de conformité?
    Le Président Joko Widodo a-t-il encore du pouvoir sur l’ensemble de ses provinces?

LAISSER UNE RÉPONSE