LA FIN DES TÉLÉPHONES ACHETÉS ILLEGALEMENT EN INDONÉSIE ?

PARTAGER SUR

____________UPDATE 14/08/19

Le gouvernement devrait signer le règlement pour contrôler la propagation des téléphones cellulaires « illégaux » en Indonésie le 17 août.

En vertu du règlement, les téléphones, avec une IMEI qui n’a pas été enregistrée en Indonésie, ne pourront se connecter à aucun service cellulaire du pays.

Le ministère de l’Industrie, a lancé une page ici où les utilisateurs peuvent entrer l’IMEI de leur téléphone pour voir s’il est enregistré dans la base de données gouvernementale des téléphones légalement approuvés. L’IMEI de votre téléphone doit être visible dans la section « À propos » de ses paramètres. 

Les téléphones achetés sur le marché noir ou à l’étranger ne figureront pas dans le registre, mais les téléphones achetés à l’étranger peuvent encore être enregistrés auprès du gouvernement indonésien, sous réserve du paiement d’une taxe supplémentaire. 

Une application permettant cet enregistrement est toujours en cours d’élaboration, a indiqué le Ministère des Technologies de l’information.

Rappel des faits : TÉLÉPHONES ACHETÉS ILLEGALEMENT

Les téléphones cellulaires obtenus en dehors de moyens légalement reconnus pourraient bientôt ne plus fonctionner en Indonésie. Le gouvernement s’apprête à publier un règlement pour freiner la propagation des téléphones illégaux.

Les téléphones du marché noir sont très populaires en Indonésie. Selon une estimation du gouvernement, le nombre de téléphones actifs acheté sur le marché noir en Indonésie serait d’environ 20 %.

Le ministère de la Communication et de l’Information (Kominfo) a déclaré qu’à partir du mois d’août 2019, les utilisateurs de téléphones doivent enregistrer leur identité internationale d’équipement mobile (IMEI) à 15 chiffres.

« Notre objectif est qu’en août, le règlement soit signé par trois ministères, à savoir Kominfo, le ministère du Commerce et le ministère de l’Industrie », a déclaré le directeur général de Kominfo Resources, Information and Equipment.

Si un téléphone est détecté comme étant illégal et par conséquent bloqué, aucune carte SIM d’un opérateur cellulaire ne fonctionnera avec le téléphone en Indonésie (bien que le téléphone puisse théoriquement encore se connecter à Internet via Wi-Fi).

Ce que le règlement signifie essentiellement, c’est que les téléphones portables achetés auprès de détaillants officiels en Indonésie, tant physiques qu’en ligne, sont théoriquement exemptés du blocage. Les téléphones achetés sur le marché noir, que ce soit au niveau national ou à l’étranger, ne pourront pas se connecter aux réseaux cellulaires en Indonésie.

Le gouvernement avait prévu d’appliquer la réglementation à la fin de 2018, mais le système qui détecte les téléphones illégaux grâce aux codes IMEI, était encore à l’essai jusque-là.

SOURCEcoconuts.co
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE