Kira Degree l’objectivité de l’image

PARTAGER SUR

<Du 1er au 30 novembre>

Cette artiste russe pense « qu’il ne faut pas écrire une autobiographie avant d’avoir presque atteint la fin du voyage ». Kira s’interroge sur l’objectivité de l’image. Quelle peut être la réalité? Une chaise, une table, un être humain? Ou bien l’ombre projetée par ce qu’on pensait être la réalité? C’est alors au spectateur de décider. L’oeuvre disposée sur le mur de la galerie ne devient complète que par l’expression de l’artiste et l’interprétation qu’en fait le spectateur. Chacune de ses œuvres dissimule une variété d’images, certaines pouvant être détectées à l’œil nu et d’autres pouvant apparaître au moment où on s’y attend le moins : “une bonne œuvre d’art est comme un bon livre. Chaque fois qu’on le relit, on découvre quelque chose de caché, quelque chose de nouveau.” Vivant à Bali depuis quelques années, Kira Degree s’exprime sur une peinture figurative ou abstraite, guidée par l’esprit de sekala & niskala, le visible et l’invisible, ainsi que le conçoit l’Hindouisme balinais.

Paradiso Ubud Jl. Gootama Selatan Ubud tél. 085 737 614 050

PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE