INONDATIONS JAKARTA : AU MOINS 53 MORTS

PARTAGER SUR

_________________ Update 05/01/2020

Le bilan des inondations et des glissements de terrain dans le grand Jakarta et à Banten a augmenté passant de 43 à 53 morts. L’Agence nationale d’atténuation des catastrophes (BNPB) a également signalé la disparition d’un habitant du district de Lebak, dans la province de Banten.

Une solidarité s’organise autour de la catastrophe, la compagnie pétrolière et gazière publique PT Pertamina (Persero) a distribué 146 bouteilles de Bright Gas et 12 kilos de gaz pour répondre aux demandes de 13 cuisines publiques.

Le Ministère de l’Éducation et de la Culture a également envoyé des colis d’aide aux écoles du Grand Jakarta ravagées par les inondations. Certains campus universitaires ont aussi collecté des fonds pour aider les survivants des inondations dans la région.

_________________ Update 03/01/2020

Le bilan augmente, il est dorénavant de 43 morts. Les données recueillies par le ministère des Affaires sociales, le ministère de la Santé et l’Agence nationale d’atténuation des catastrophes (BNPB) à partir de 9 heures du matin vendredi montrent que la régence de Bogor à Java Ouest a enregistré le plus grand nombre de victimes avec 16 décès, suivie de la régence de Lebak à Banten avec huit décès et de Jakarta Est avec sept.

Une carte interactive des dernières mises à jour sur les inondations est accessible sur le site PetaBencana.id. Le site Web indique les zones en alerte et celles qui sont considérées comme sûres. Les niveaux d’alerte des zones se distinguent par des couleurs et, lorsqu’on clique dessus, fournissent des informations sur l’emplacement, le niveau d’eau et les dernières mises à jour sur la situation d’inondation de la zone.

Les zones de haute alerte sont marquées en rouge, ce qui signifie que le niveau des eaux dans la zone est de plus de 150 centimètres ; les zones de moyenne alerte sont marquées en orange (71 cm à 150 cm) ; les zones de basse alerte sont colorées en jaune (10 cm à 70 cm). Les zones vertes indiquent que les gens doivent se préparer à l’arrivée des inondations. Selon KompasTekno, PetaBencana.id fournit également des informations sur les inondations pour d’autres villes, notamment Surabaya, Bandung et Semarang.

Photo : ANTARA FOTO/Muhammad Adimaja

Le président Joko Widodo et la présidente de la Chambre des représentants Puan Maharani ont fait pression pour accélérer l’évacuation des personnes prises au piège par les eaux de crue.

“Nous avons entendu et reçu des informations selon lesquelles de nombreuses victimes n’ont toujours pas été évacuées de leurs maisons entourées par les eaux de crue, en particulier à Tangerang, Bekasi et Bogor” a déclaré Puan. Et de souligner avec insistance : “Les équipes d’évacuation doivent passer au peigne fin toutes les zones touchées pour éviter que davantage de personnes ne soient victimes des inondations” .

Innondation à Jakarta : Rappel des faits

De graves inondations à Jakarta ont fait au moins vingt-six morts et ont forcé des milliers d’habitants à fuir leurs maisons après les fortes pluies qui ont inondé, de mardi soir à mercredi matin, des zones résidentielles et commerciales de la capitale.

Le gouverneur de Jakarta, Anies Baswedan, a donné la priorité à l’évacuation de plusieurs zones de l’est de Jakarta, notamment Cawang, Kayu Putih et Cakung.

Après une enquête aérienne menée par le chef du BNPB, le lieutenant général Doni Monardo, a déclaré que plus de 19 000 personnes avaient fui leurs maisons dans la capitale en raison des inondations. « Le pire est à Jakarta-Est avec 9 248 personnes déplacées et Jakarta-Sud avec 5 080 personnes. » A-t-il déclaré.

Tous les bureaux gouvernementaux et les écoles sont prêts à servir d’abris pour les personnes évacuées. Dans la nuit du 31 décembre au 01 janvier, des itinéraires alternatifs ont été mis en place pour palier l’arrêt des transports publics touchés par les inondations. 

Les routes à péage, les trains de banlieue et le réseau d’autobus de Transjakarta ont été perturbés. Dix vols de l’aéroport Halim Perdanakusuma à Jakarta-Est ont été retardés et certains vols ont été redirigés vers l’aéroport international Soekarno-Hatta de Tangerang. L’aéroport a été fermé vers 00h, car les pistes étaient inondées jusqu’à 80 centimètres d’eau.

La compagnie d’électricité publique PLN a temporairement fermé 3 311 des 23 700 sous-stations de distribution dans le Grand Djakarta à partir de 18 heures pour éviter tout accident lié à l’électricité, a déclaré la compagnie dans un communiqué.

L’Agence de météorologie, de climatologie et de géophysique (BMKG) a enregistré une intensité de pluie de 377 millimètres la veille du Nouvel An, selon une observation effectuée à la base aérienne de Halim Perdanakusuma, dans l’est de Jakarta.

Pendant ce temps, les observations effectuées à Taman Mini Indonesia Indah, également dans l’est de Jakarta à Jatiasih et à Bekasi ont enregistré une intensité des précipitations de 335 et 259 millimètres par jour, respectivement.

Ces chiffres sont les plus élevés enregistrés dans la ville depuis 2007, année où l’intensité des précipitations avait atteint 340 mm par jour.

Le BMKG a déclaré que l’intensité presque record des précipitations était due à plusieurs facteurs, dont l’apparition d’une mousson. « Le vent se déplaçant du nord-est de l’île de Java a rencontré un autre vent soufflant du sud de l’île. Une telle rencontre a conduit à la formation massive de nuages dans le ciel au-dessus de l’île de Java », a déclaré le chef du centre météorologique public du BMKG, Fachri Radjab.

Le BMKG a prédit que de fortes pluies allaient continuer à tomber dans la région de Jakarta jusqu’à samedi 4 janvier en raison des conditions atmosphériques. 

PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE