HERNAN CATTANEO, PARAMORE, GENEVIEVE COUTEAU, CHARCOAL FOR CHILDREN…

PARTAGER SUR

<Le 3 février>
Oui, oui, Hernan Cattaneo à Jenja…
Pour ce début d’année 2018, Jenja ne se refuse rien avec le DJ argentin Hernan Cattaneo, maître de la house progressive. Plus qu’un interprète, il a été un leader, faisant passer le mouvement de la maison argentine d’un collectif local à la notoriété internationale, exposant ainsi le monde à certains des morceaux les plus acclamés par la critique de la scène progressive, house et techno. Sa discographie compte à ce jour plus de 30 singles originaux, 50 remixes et 12 compilations. Son remix avec Soundexile de « La Fabrica », ​​de Nick Warren, reste l’un des airs underground les plus élaborés de 2013. Un voyage musical qui s’annonce magistral.
Hernan Cattaneo à Jenja, Jl. Nakula Barat, Legian. Prix : 300 000rp. De 23h à 5h

<Le 16 février>
Paramore à Jakarta !
Le groupe épique de rock américain Paramore, originaire de Franklin dans le Tennessee, viendra faire son show sur scène pour la sortie de son 5ème album. Composé aujourd’hui de la chanteuse Hayley Williams, du guitariste Taylor York et du batteur Zac Farro, Paramore passe par l’Asie à partir de février pour cette tournée 2018. S’il y avait une palme du groupe le plus influent au 21ème siècle dans le monde, ce serait de toute logique de mentionner Paramore ! Leurs premiers souvenirs de Jakarta (2011) sont encore vifs pour leurs « Biggest Fanatics » en Asie du Sud-Est. Et maintenant, après 7 ans, Paramore est devenu le groupe de rock le plus attendu en Indonésie et en Asie du Sud-Est. Le rêve est devenu réalité.
Indonesia Convention Exhibition (ICE),
Jl. BSD Grand Boulevard Raya n° 1, BSD City Tangerang

< 25 janvier au 14 février >
« L’Orient et l’au-delà » de Geneviève Couteau à Jakarta
Née en 1924, Geneviève Couteau était à la fois dessinatrice, peintre et graveuse. Ses nombreux voyages à Venise, au Laos, en Indonésie ou bien encore en Grèce ou au Mali, lui permettent des transpositions riches en couleurs des rites et coutumes locales à travers ses peintures. Les œuvres de l’artiste française seront exposées à la Galerie Nationale d’Indonésie du 25 janvier 2018 au 14 février 2018. L’exposition de peinture intitulée « L’Orient et l’au-delà » est destinée à rendre hommage à sa vision. Cette exposition nous invite à nous interroger sur l’histoire de l’art asiatique, notamment balinais, tel qu’il a été construit jusqu’à présent. Son travail prouve l’existence d’autres artistes de talent en dehors de ceux emblématiques des années 30 à 50 (comme Walter Spies, Rudolf Bonnet, Le Mayeur…) et dénote une approche plus universaliste et plus féminine que les maestros de la première période.
Exposition Geneviève Couteau, Galeri Nasional Indonesia,
Jl. Medan Merdeka Timur n°14, Gambir, Jakarta. Entrée gratuite, 10h à 18h

BlackBeach : en février, c’est le drame… 
Ce mois-ci, Black Beach met à l’honneur Pedro Almodóvar les mercredis. Célèbre réalisateur espagnol, il est connu pour ses personnages étranges, son style visuel vibrant et sa maîtrise du mélodrame et de la comédie. Comme d’habitude, il y aura des films français les jeudis : drame, comédie dramatique, romance… Pour le premier mercredi du mois, le 7, « Mujeres al borde de un ataque de nervios », une enquête amoureuse révélant la double vie d’un des partenaires… Le mercredi 14, « Todo sobre mi madre ». Pedro Almodóvar a remporté grâce à ce film le « Prix de la mise en scène » au Festival de Cannes 1999. Le 21 « Volver », Madrid et les quartiers effervescents de la classe ouvrière, et pour le dernier mercredi du mois, le 28, « Julieta », l’espoir d’une mère de revoir sa fille.
Passons aux jeudis, le 1er février, avec le film « Loin des hommes » de David Oelhoffen, adapté de « L’hôte », une nouvelle tirée de « L’Exil et le royaume » d’Albert Camus. Jeudi 8 février, place au film « Le temps des aveux » réalisé par Regis Wargnier, une adaptation cette fois-ci du roman « Le portail » de François Bizot, paru en 2000. Jeudi 15 février, ce sera au tour de « Liberté » de Tony Gatlif, inspiré d’une histoire vraie. Enfin, jeudi 22 février, « Un sac de billes » de Christian Duguay, dans la France occupée, deux jeunes frères juifs livrés à eux mêmes…
BlackBeach, Jl. Hanoman n°5 Ubud. Tél. (0361) 97 13 53.
A partir de 20h, tous les mercredis et jeudis. Entrée gratuite

< Du 2 au 4 et les 24 et 25 février >
Charcoal for Children, LagiLagi 2017/2018
Après le succès de la première édition de 2016/2017 de Charcoal for Children, LagiLagi est de retour avec trois artistes venus des scènes de trois villes différentes : Papermoon Puppet de Yogyakarta, Kawamura Koheysai de Tokyo et Monez et Ninus de Bali. Garanti comme une performance des plus originales, cet événement se tiendra lors de deux sessions, l’une du 2 au 4 février et l’autre les 24 et 25 février, à la galerie CushCush. Cette année, les 3 spectacles sont intitulés « The Wild World of Siwa & Malini » par le Théâtre de marionnettes Papermoon, « Monyet Nishioka Mencari Pulau Baru » par Kawamura Koheysai et « Sang Kala » par Monez et Ninus.
Charcoal for Children, CushCush Gallery, Jl. Teuku Umar, Gg. Rajawali n°1A, Denpasar, Bali,
Tél : (0361) 242 034 / 081 289 152 130 (Merlins)

<Du 1er au 28 février>
Paradiso rend hommage au miniaturiste Dolit
Ce mois-ci, Paradiso nous invite à la peinture miniature balinaise de Dolit (cf. La Gazette de Bali n°35 – avril 2008). Bali est depuis des siècles le pays de ces peintures miniatures célèbres dans le monde entier montrant la nature luxuriante de Bali, la majesté du volcan Agung et la grâce des danseuses et danseurs balinais. Ces peintures décrivent la vie quotidienne des paysans balinais dans leur île tropicale. Dolit est le dernier maître de l’art de cette peinture miniature de Bali. Au début des années 90, il a ressuscité, dans son village de Keliki, près de Tegallalang, cette expression alors moribonde en ouvrant une école pour les enfants de 8 à 9 ans, de Keliki et des environs. La plupart des peintres de miniatures de Bali ont appris de Dolit qui demeure le maître incontesté de cet art à Bali. Paradiso se dit très fier de célébrer le talent de Dolit en présentant une sélection de ses œuvres dans sa galerie d’art d’Ubud tout au long du mois de février. Dolit proposera également un atelier le 4 février de 10h à 12h pour initier les gens à l’art de la peinture miniature.
Paradiso Ubud, Jl. Goutama Selatan, Ubud. Tél. 085 737 614 050, www.paradisoubud.com

Margot Gavand

PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE