Accueil Agenda culturel

GRACE JONES, FESTIVALS DIVERS, BALI A TRAVERS LA PEINTURE ET LA PHOTOGRAPHIE

PARTAGER SUR

<8 octobre 2016>
Grace Jones, l’icône des 80’s à Potato Head
Chanteuse, compositrice, productrice, top model et actrice… cette Jamaïcaine de 68 ans reste la figure emblématique de la pop-culture de la fin du 20ème siècle. Jones est surtout connue pour ses rôles dans James Bond 007 « Dangereusement vôtre » et « Conan le destructeur » ainsi que pour ses albums « Nightclubbing », « Warm Leatherette » ou encore « Slave to the Rhythm ». Son look androgyne et sa voix particulière fascinent toujours autant le public. Malgré une longue carrière, elle continue à participer à de nombreux festivals et à jouer devant des milliers de fans qui ne l’ont pas oubliée. Mais c’est la première fois que cette icone viendra sur l’île des Dieux pour livrer une performance tant attendue à Potato Head, dans une ambiance plus intime. Le nombre des places étant limité, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de Potato Head pour profiter de cette occasion unique.
Potato Head Beach Club, Jl. Petitenget n°51b, Seminyak. Tél. (0361) 473 79 79
www.ptthead.com

<Du 26 au 30 octobre 2016>
Le thème de diversité à l’honneur à l’Ubud Writers & Readers Festival2016 UWRF - Website - Header
Pour la 13ème année consécutive, l’Ubud Writers & Readers Festival se déroulera à Bali sur 4 journées fin octobre. Créé en 2003 par Janet Deneefe (cf. La Gazette de Bali n° 58 – mars 2010), co-fondatrice de la fondation Mudra Swari Saraswati, UWR rassemblera encore une fois des écrivains en tout genre, journalistes ou encore figures mondiales pour une série de discussions, de débats et de conférences sur les problématiques contemporaines. Le thème annoncé cette année, « Tat Twam Asi » qui signifie « Je suis toi, tu es moi », célèbrera la diversité de l’Indonésie tant du côté historique, religieux que culturel. Le but principal est d’unir des personnes de milieux différents pour partager des points de vue communs, malgré des différences initiales, avec un respect réciproque. Plus de 165 auteurs de 25 pays du globe sont conviés à partager leur richesse culturelle et intellectuelle avec l’autre. Parmi eux, plusieurs invités spéciaux dont Anastasia Lin, l’actrice et mannequin d’origine chinoise devenue avocate des Droits de l’Homme, notamment pour dénoncer les abus des autorités chinoises, ou encore un des plus grands espoirs de la littérature indonésienne, Eka Kurniawan connu pour ses œuvres telles que « La douleur est belle » (2002) et « L’homme-tigre » (2004).
Programme, tarifs complets et inscription sur www.ubudwritersfestival.com. Facebook : Ubud Writers &Readers Festival. Twitter : @ubudwritersfest
Passe 4 jours : international : 4 millions de rp. / Indonésien : 600 000rp. / KITAS : 2,2 millions de Rp.
Passe 1 jour : international : 1,2 millions de Rp. / Indonésien : 180 000rp / KITAS : 700 000rp

<Du 8 au 15 octobre 2016>
Du ciné pour tous les goûts avec la Minikino Film Weekaq-minikino
Lancée en 2015 par l’organisation spécialisée dans les courts-métrages, l’événement annuel Minikino Film Week se déroule dans plusieurs endroits à Bali. Le but principal est de promouvoir la créativité artistique et de forger auprès du public un regard critique sur le cinéma. Plus de 100 courts-métrages de l’Indonésie, du Sud-Est asiatique et même de l’Europe et des Etats-Unis vont ravir les amateurs du 7ème art et leur fournir une expérience unique de partage et discussions avec les réalisateurs. Une série de conférences et des ateliers seront aussi proposés pour faire découvrir au public les coulisses du tournage et le processus de création. Pas de thème précis, ni de genre, les spectateurs pourront choisir en fonction de leurs préférences, seule la restriction d’âge pour certains films privera les plus jeunes de la gamme entière.
L’entrée gratuite. 10 points de diffusion : Flux (Seminyak-Badung), Si Kuno (Denpasar), Batubulan (Gianyar), Amed (Karangasem), Rumah Film Sang Karsa (Singaraja-Buleleng) etc.
Pour plus d’information : www.indiegogo.com ; www.minikino.org (site en indonésien). Tél. 081 353 229 865

<Tous les mercredis et jeudis à Ubud>
Cinéma français et de sport à BlackBeach, la suite !aq-blackbeach
Comme tous les mois, ne galérez plus avec l’Internet local pour regarder vos films préférés, allez à BlackBeach, le restaurant-cinéma situé à Ubud pour profiter de la meilleure sélection des classiques du cinéma. Ce mois d’octobre, les mercredis seront dédiés aux films sur le sport et les jeudis aux films français primés de 2015. Les films sont diffusés en version originale avec des sous-titres anglais. Mercredi 5 octobre : « The Gabby Douglas Story » (2014, réalisateur Gregg Champion), la biographie du premier gymnaste noir à participer aux Jeux Olympiques. Mercredi 12 octobre : « Mike Tyson : Undisputed Truth » (2013, réalisateur Philip Marcus), l’histoire de la vie du boxeur-vedette des années 80. Mercredi 19 octobre : « Race » (2016, réalisateur Stephen Hopkins), le combat de l’athlète Jesse Owen aux Jeux Olympiques de 1936, en pleine Allemagne nazie. Mercredi 26 octobre : « Pelé : Birth of a legend » (2016, réalisateurs Jeff et Michael Zimbalist), l’incroyable destin du footballeur brésilien Pelé : d’un enfant des rues des favelas à la célébrité mondiale, à la Coupe du Monde à tout juste 17 ans. Tous les jeudis du mois, retrouvez aussi les meilleurs films récompensés français : « La Loi du marché », un drame primé au Festival de Cannes de Stephane Brizé ; « Pas son genre », la comédie romantique de Lucas Belvaux ; « Dheepan », la Palme d’Or 2016 de Jacques Audiard et « Yves Saint Laurent », le film biographique d’un des plus grands couturiers de 20ème siècle, joué par Pierre Niney de Jalil Lespert.
BlackBeach, Jl. Hanoman n°5n, Ubud, Tél. (0361) 97 13 53
A partir de 20h tous les mercredis et jeudis. Entrée gratuite.

<Du 30 septembre au 28 octobre>
L’art balinais de la galerie Nyaman à l’honneur à Alila Seminyakaq-lfauzi
5 peintres balinais émergents dont les tableaux sont exposés à Nyaman galerie, fondée en 2015 par Melvine Amar, présentent leurs créations à Alila Seminyak du 30 septembre au 28 octobre 2016. Tous les jeudis et vendredis du mois, Alila accueille les performances live de ces artistes pour le plus grand plaisir des spectateurs qui pourront assister au processus de la création avec de la musique et un large choix de boissons. Le mois se clôturera par la mise aux enchères de ces peintures le 28 octobre 2016. Parmi ces artistes, Yokii (du 30 septembre au 1er octobre), qui utilise une large gamme de matériaux pour créer des peintures uniques, L. Fauzi (du 6 au 7 octobre), qui illustre la vulnérabilité de la jeunesse par des représentations surréalistes, Bunny Bone (du 13 au 14 octobre), qui peint des figures féminines les unes plus mystérieuses que les autres, Shaolen (du 20 au 21 octobre), qui utilise son propre corps pour peindre ainsi que Quint (du 27 au 28 octobre), qui dessine ses muses sous les aspects les plus divers possibles.
Alila Seminyak, Jl. Taman Ganesha n° 9, Kerobokan Tél. (0361) 302 18 88.
www.alilahotels.com/seminyak ou www.nyamangallery.com

<2016-2017>
« Sirens » : la sensualité féminine dans tous ses états avec les photos de Dominic C
Dominic C, photographe français installé de aq-dominic-c-2longue date en Indonésie, présentera en février 2017 un livre dédié à la beauté des femmes de ce pays. Originaire du Nord de la France, Dominic commença sa carrière dans les divers studios de Lille avant de s’aventurer à la découverte de terres plus lointaines. En 1992, il est parti immortaliser des tribus papoues des hauts plateaux d’Irian Jaya. Depuis 2005, il photographie les femmes indonésiennes qu’il dénude devant des décors paradisiaques. Ce premier livre intitulé « Sirens » met en scène ces beautés de l’Archipel dans une féminité entièrement révélée, comme au premier jour. Son but est surtout de casser les stéréotypes et de mettre en avant la féminité qui se présente dans un regard, un geste, une posture… Innocence et audace fusionnent dans ses photos accompagnées de poèmes de Peter Godwin, auteur et musicien anglais. Le livre est disponible en précommande sur le site officiel du photographe. Une campagne de crowdfunding a aussi été lancée par l’auteur pour donner un coup de pouce financier à cette édition.
Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site www.dominic-c.fr

<Octobre 2016>
Bali vu à travers l’objectif de Yoga Raharjaaq-yoga-1
Yoga Raharja est né à Semarang dans la partie centrale de Java et a déménagé à Bali après ses études en 1995. Tombé amoureux de l’île, il a développé une vraie passion pour la photographie en immortalisant les instants uniques de la vie balinaise. Ses photos uniques lui ont valu d’être sélectionné en 2013 parmi plus de 23 000 photographes pour le Prix présidentiel de la photographie indonésienne. Exposées aujourd’hui à Nyaman Gallery à Seminyak, les photographies de Yoga sont le reflet d’une riche culture balinaise : les visages authentiques, les performances musicales et chorégraphiques ainsi que des cérémonies et des rites religieux. Il saisit chaque détail, avec l’intention de les rendre… éternels. Autant de spécificités que le photographe a captées pour que jamais elles ne s’effacent ainsi que des instants de partage avec la population locale le temps d’un cliché.
Expo temporaire dans le lobby de l’hôtel Royal Beach et en permanence à Nyaman Gallery, Jl. Basangkasa n°8, Bali. Tél. (0361) 73 62 26.
contact@nyamangallery.com

PARTAGER SUR

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here