En visite en Indonésie, le roi néerlandais présente ses excuses au peuple indonésien

PARTAGER SUR

Lors de la visite du roi néerlandais Willem-Alexander et de la reine Maxima en Indonésie, Willem-Alexander a présenté des excuses au peuple indonésien. Il a regretté la “violence excessive” subie par les indonésiens durant les premières années de l’indépendance du pays, reconnaissant cette période comme une “séparation douloureuse”.

Cette déclaration marque un tournant par rapport aux positions des monarques néerlandais précédents, qui refusaient de s’excuser pour les crimes de guerre passés.

Pour rappel, l’Indonésie avait déclaré son indépendance le 17 août 1945, mais les Pays-Bas n’ont reconnu leur souveraineté que le 27 décembre 1949. Le gouvernement néerlandais s’était excusé à plusieurs reprises pour les crimes de guerre commis par ses troupes coloniales en Indonésie entre 1945 et 1949.

S’exprimant devant Willem-Alexander, M. Jokowi a souligné la nécessité pour les deux pays d’aller de l’avant dans une relation de respect mutuel. Le roi des Pays-Bas a également exprimé son souhait de voir un lien plus fort entre les deux pays.

Cette réunion bilatérale a été l’occasion pour les deux pays de conclure des accords commerciaux d’une valeur d’un milliard de dollars américains. Le roi et sa femme ont été accueillis par le président Joko “Jokowi” Widodo au palais de Bogor à Java-Ouest. Ils étaient accompagnés d’environ 185 hommes d’affaires néerlandais qui devaient rencontrer leurs partenaires indonésiens.

Le ministre indonésien des affaires étrangères, Retno Marsudi, a déclaré que la coopération comprenait notamment la construction de tankers pour Royal Vopak, fournisseur néerlandais de services de logistique et de distribution pour l’industrie chimique et pétrolière, au port de Tanjung Priok à Jakarta.

Les autres domaines de collaboration comprennent le développement de l’usine laitière de la société néerlandaise FrieslandCampina et l’investissement de Shell dans l’industrie pétrolière et gazière indonésienne en amont.

Selon le Conseil de coordination des investissements d’Indonésie (BKPM), les Pays-Bas ont été le cinquième investisseur étranger en Indonésie l’année dernière, après avoir injecté 2,59 milliards de dollars dans le pays, troisième économie d’Asie.

M. Marsudi a ajouté que l’Indonésie et les Pays-Bas avaient signé des lettres d’intention pour des coopérations portant sur l’autonomisation des femmes, la gestion de l’eau, les professionnels de la santé, le changement climatique, la gestion des déchets ainsi que le transport.

PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE