ECHEC DE LA CAMPAGNE DE VACCINATION A MIMIKA EN PAPOUASIE

PARTAGER SUR

Une équipe de vaccination de 15 à 20 membres du Bureau de santé du district de Mimika, dans la province de Papouasie, a été déployée dans les écoles du district pour découvrir les enfants qui n’ont pas été vaccinés contre la rougeole, la rubéole et la polio depuis août.

Reynold Ubra, secrétaire du Bureau de santé de Mimika, a déclaré que depuis mardi, le bureau a déployé une équipe technique composée de médecins et de personnel médical pour contrôler les écoles de la capitale du district, Timika.

Cette mesure a été prise en tenant compte du fait que le taux de vaccination contre la rougeole, la rubéole et la polio dans le district de  Mimika n’était encore que de 64% à la fin du mois d’octobre dernier. Le programme de vaccination est considéré comme un succès si le résultat atteint au moins 95 % de la population totale ciblée.

D’après les données du Bureau de santé de Mimika, 16 000 enfants âgés de 9 mois à 15 ans n’ont toujours pas été vaccinés.

La faible couverture vaccinale contre la rougeole, la rubéole et la poliomyélite s’explique par le fait que certains parents comprennent encore mal le caractère halal des vaccins contre la rougeole, la rubéole et la polio et l’impact de ce dernier.

Dans le cadre de l’activité de suivi de la vaccination, le bureau de santé de Mimika a donc collaboré avec un certain nombre de chefs religieux et également avec le Forum sur l’harmonie religieuse de Mimika (FKUB).

« Nous devons impliquer les chefs religieux afin qu’il n’y ait pas de désinformation reçue par la communauté concernant la politique de vaccination de masse contre la rougeole, la rubéole et la polio. Nos chefs religieux attendent de cette coopération qu’elle encourage la participation active des écoles et des parents aux activités de vaccination par le biais d’un bon sermon dans les mosquées et les églises », a dit Raynold.

Cette mesure devrait dissiper l’inquiétude de la communauté.

SOURCEANTARA
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE