Accueil Portraits

Du métier de constructeur à celui d’agent immobilier

PARTAGER SUR

Eddy Lapergue vit depuis près de 20 ans à Bali, c’est une figure attachante des communautés belge et française. Son métier d’entrepreneur du bâtiment avec son propre bureau d’études l’a conduit à vendre des plans et à construire un certain nombre de villas, ensemble de bungalows et bâtiments commerciaux dont celui du Bahiana sur la fameuse Jalan Dhyana Pura. Il nous a conviés à la visite d’un chantier à Canggu, une immense maison avec un toit qui culmine à plus de 9 mètres : « contrairement à des pays développés, le coût de la main d’œuvre en Indonésie est moins élevé que celui des matériaux utilisés pour la construction d’une maison, alors ça donne libre cours à la fantaisie et à l’imagination. De plus, les ouvriers sont très habiles, ils font des miracles juchés sur leurs échafaudages en bambou ». Et Eddy de nous détailler les arrondis, l’escalier suspendu, la ventilation naturelle, les poutres de longue portée. « Il est vrai aussi que les autorités ne sont pas trop regardantes quand elles attribuent les permis de construire, à peine quelques contraintes pour les toits, rien concernant les ouvertures ».

90% de la clientèle d’Eddy est constituée de résidents et c’est leurs demandes qui l’a conduit dernièrement à élargir son activité à celle d’agent immobilier avec son partenaire Marco Garcia. « La grande majorité cherche un terrain pour faire construire, c’est donc un nouveau service que je propose. Ca coûte en moyenne deux fois moins cher que d’acheter une maison déjà construite. L’autre tendance, bien sûr, c’est le hak pakai (free hold), une forme juridique qui sécurise les acheteurs et leur permet surtout de spéculer en revendant après quelques années leur bien ».

Outre la grande connaissance qu’a Eddy des rouages indonésiens pour obtenir rapidement des permis de construire, des abonnements à l’électricité et au téléphone, il travaille aussi avec de bons notaires qui peuvent rassurer ses clients. Et le grand sujet d’inquiétude quand on veut investir vers Canggu, c’est le tracé du prolongement de la Jalan Sunset Road. « Ca fait longtemps qu’on en parle mais si les financements sont là, elle devrait être percée en 2009. Il reste encore une inconnue sous le village de Pererenan mais pour le reste, nous avons suffisamment enquêté pour connaître son tracé, elle passera juste au pied du petit supermarché qui se construit en ce moment le long du Canggu Club ».
Dernière corde à leur arc, Eddy et son associé ont élargi leur cœur de métier pour offrir aussi un service de location de villas pour les vacances. La boucle est bouclée, quand le bâtiment va…

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here