CONCOURS DU WWF POUR FACILITER UNE COHABITATION APAISEE AVEC LES ELEPHANTS 

PARTAGER SUR

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) Indonésie a lancé un concours pour permettre une cohabitation moins conflictuelle entre être humains et éléphants sur l’île de Sumatra. Les trois vainqueurs seront ceux ayant conçu les meilleurs outils pour une occupation de l’espace raisonnable et équitable entre hommes et pachyderme.

Les lauréats recevront 10 millions de roupies chacun (705 $ dollars américains) et auront la possibilité de vivre dans une région habitée par des éléphants afin de tester leur outil. Chik Rini – responsable de la communication du WWF Indonésie – a déclaré :  « avec un peu de chance, cette compétition peut nous aider à sauver les éléphants aussi bien que les êtres humains. »

L’organisation non gouvernementale a déclaré que de nombreuses zones boisées, habitat naturel de l’éléphant de Sumatra, ont été transformées par l’homme depuis les années 1980 en zones résidentielles.  Les éléphants, chassés de leurs terres, sont parfois entrés dans les zones habitées par l’homme, à la recherche de nourriture. Les paysans, gênés par la présence des pachydermes qui abiment leurs cultures, ont tout fait pour s’en débarrasser. Selon le WWF Indonésie, au moins trois de ces mammifères géants ont été tués à Aceh, Jambi et Lampung l’année dernière dans des conflits avec des humains. Sept ont été tués en 2017 et 13 en 2016.

Les éléphants sont inscrits sur la liste rouge mondiale des espèces menacées (UICN) avec le statut « en danger critique d’extinction »  depuis 2012.

Dede Hendra Setiawan, spécialiste des conflits entre l’homme et la faune sauvage au WWF Indonésie, a déclaré que la population d’éléphants de Sumatra avait chuté d’environ 35 % au cours des deux dernières décennies, passant d’environ 2 652 individus à 1 724.

SOURCEWWF.or.id
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE