COLLABORATION INEDITE ENTRE INDONESIE ET MALAISIE POUR SAUVER LE RHINOCEROS

PARTAGER SUR

L’Indonésie et la Malaisie collaborent pour conserver le rhinocéros de Sumatra (Dicerorhinus sumatrensis) dans un effort conjoint pour empêcher l’extinction de l’espèce.

La coopération environnementale fera partie des sujets qui seront discutés par le ministre indonésien des Affaires étrangères Retno Marsudi et son homologue malaisien Saifuddin Abdullah lors d’une réunion bilatérale tenue à Jakarta le lundi 23 juillet.

« La Malaisie n’a que deux rhinocéros vivants, alors que nous en avons encore quelques-uns, bien que leur population diminue», a souligné Denny Abdi, directeur du ministère des Affaires étrangères pour l’Asie du Sud-Est, lors d’une conférence de presse à Jakarta, mercredi dernier. « Les experts travaillent ensemble. L’Indonésie a un centre de conservation à Lampung, tandis que la Malaisie en a un à Sabah», a-t-il ajouté.

Il ne reste que deux rhinocéros de Sumatra à Sabah, dans la partie malaisienne de Borneo. Tous deux sont détenus en captivité. Tam est un vieux taureau, avec un faible nombre de spermatozoïdes, tandis qu’Iman souffre d’un cancer de l’utérus. Cependant, la technologie peut permettre de concevoir un nouveau rhinocéros !

La solution : un plan pour combiner le sperme éprouvé d’Andalas, rhinocéros de Sumatra en Indonésie, avec les ovocytes viables d’Iman. Cela pourrait produire un embryon de rhinocéros qui pourrait ensuite être implanté dans l’une des femelles de la réserve naturelle de Suaka Rhino Sumatera.

Cependant, les deux gouvernements suivent encore des approches différentes, l’Indonésie se concentrant largement sur l’élevage naturel, tandis que la Malaisie, par pure nécessité, donne maintenant la priorité à la FIV de haute technologie.

Lire aussi : 

Rhino, hippo, deux naissances récentes au Bali Safari Park 

Le rhino de Kalimantan meurt juste après sa (re)découverte

NOS ATTITUDES ENVERS LA NATURE CHANGENT-ELLES?

SOURCEANTARA
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE