Clubs échangistes

PARTAGER SUR

Attention! Accrochez-vous, le manège va bientôt démarrer et ça va déménager! La night balinaise se transforme à grande vitesse et si vous ne voulez pas être largués, il va falloir vous concentrer. Entre chaises musicales et vases communicants, ça va valser sur les dance floors. Lendemain de fête, lendemain qui fouette, alors bougez-vous pour ne pas être has-been sinon gare à la gueule de bois!
Skygarden, le temple de la musique bon marché a été vendu à des Chinois. (Comme quoi il n’y a pas de hasard!) Leur première mesure a été de virer tous les DJs dignes de ce nom pour les remplacer par les seuls charlatans prêts à bosser au tiers du prix. Ils appellent cela de l’optimisation. Les optimistes! Pendant ce temps, les anciens proprios ont ouvert Los Gringos, le 35ème bar latino, qui manquait à la collection. Une tequileria hip-hop en face de la Favela, histoire de leur piquer leur clientèle pré-ado. (H.I.P. H.O.P. Il a chipé, on l’a chopé). Ils vont aussi tenter le revival de feu Ocean Beach Club, à l’emplacement de l’ex-707 à Batubelig. Vous me suivez? Et pour boucler la boucle ils ont aussi repris l’ex-Shanghai Baby pour une ouverture de club dès cet été. Décidément l’Empire du Milieu est à l’honneur! En parlant de Chine, et sans vouloir vous enfumer, feu Opivm qui appartenait à l’ancien responsable de Pyramid (celui-là même qui vient d’ouvrir Rebenga avec l’ex-manager de Jenja), est repris par les frères Spaghetti et Tortellini, les mêmes qui organisaient les soirées sur le Dragoon Boat. Est-ce pour faire des économies qu’ils n’ont changé que 3 lettres pour l’appeler Opera? Le mystère reste complet! Vous me suivez toujours? Nouvelle star de la nuit, Vault, le bunker underground est détenu par le groupe Tamora. (décidément, encore des Chinois!) Il s’agit des ex-bosses de feu-Eikon à Kuta, et toujours propriétaires de Arboon, le temple des full moon parties à Berawa. Vous êtes toujours là? Et puis ex-Hacienda où avaient lieu des soirées mythiques, s’appelle maintenant Mixology. Mais la folie d’antan a été remplacée par une ambiance « Jakarta kitsch » aseptisée.
La night de Bali deviendrait-elle consanguine? Pas complètement. Il y a aussi des nouveaux: les Indiens de Lost City par exemple. Comme son nom l’indique ils ont été se perdre à Echo Beach. Mais les gens fréquentant le quartier sont tout juste pubères et la soupe musicale qu’on y sert est adaptée à cette tranche d’âge, qui a aussi peur de se démarquer que du loup. Ils s’y rendent en troupeaux pour y exhiber leurs claquettes Adidas avec les orteils qui débordent à l’avant et leurs bananes autour de la taille. A croire que tout ce qui est laid devient accessoire indispensable. Ils ont un côté sympathique, malheureusement on les voit toujours de face. Le loup? Non moi ce sont les moutons qui me font peur! En tous cas, si vous avez faim de rencontres intéressantes, il vaut mieux que vous vous fassiez cuire des pâtes. Mais tous ces changements rompent la monotonie et apportent quand-même un souffle nouveau. Et quand la vie vous donne des citrons…ajoutez-y de la vodka!

PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE