Belle ascension d’une journée au dessus du lac Batur

PARTAGER SUR

Le mont Abang, ça vous dit quelque chose ? Presque personne n’a entendu parler de cette montagne à Bali, elle culmine pourtant à 2151 m. Troisième plus haut sommet de Bali derrière le mont Agung (3148 m) et le Batukaru (2276 m), c’est le plus haut point de la caldeira du Batur, à l’est du lac du même nom. Ce mont Abang faisait partie à l’origine de l’immense mont Batur qui culminait à 4000 m et qui a explosé dans les temps préhistoriques, ne laissant pour tout souvenir que le mont Batur et la caldeira qui le cerne.

On y accède facilement par l’est de Kintamani en prenant la route qui redescend sur Besakih. Dans le virage juste après l’hôtel Lake View, on prend un petit chemin sur la gauche et on chemine pendant quelques kilomètres. Quand on arrive au premier temple, on laisse son véhicule et on continue à pied. Après quelques hésitations et mauvais sentiers, on trouve facilement le chemin d’accès à cette belle montagne qui se grimpe en un peu plus de deux heures. Le privilège de cet endroit, c’est qu’on y accède librement, nul besoin de recourir à un guide ou d’acquitter quoi que ce soit pour jouir de cette belle excursion un peu sportive d’une journée.

Sur la gauche, le panorama sur le lac Batur qui s’offre à nous est vraiment somptueux. Au début, on grimpe tranquillement, de petits temples jalonnent le chemin comme souvent à Bali. Ensuite, les choses se corsent un peu, la montée est plus rude, nous atteignons bientôt les nuages. Jamais vu cette végétation et cette couleur à Bali, il y a décidément quelque chose d’unique sur ce mont Abang.
A 13h, comme prévu, nous atteignons le sommet. A notre droite, le nord de Bali, on voit la mer et à gauche, perdu dans les nuages, le lac Batur. On se sent très bien là-haut, plus près des dieux, dans le décor de ce temple, il est temps de sortir le sandwich, d’échanger quelques-unes de nos friandises et de s’offrir une petite sieste bien méritée.

Pendant la descente du retour, nous croiserons un groupe de jeunes Balinais en tenue de cérémonie et sandales, une bouteille de soda à la main, pas vraiment équipés pour une ascension pareille mais joyeux et mûs par leur désir d’aller prier dans un des plus hauts et
plus beaux temples de leur île.

PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE