AUCUN SURVIVANT DANS LE CRASH DE L’AVION DE LION AIR

PARTAGER SUR

Un Boeing 737 de Lion Air qui transportait 189 personnes à bord, s’est abîmé, lundi 29 octobre, au large des côtes indonésiennes peu après son décollage de la capitale Jakarta, a annoncé l’agence indonésienne chargée des recherches.

Sindu Rahayu, directeur général de l’aviation civile au ministère des transports, a annoncé dans un autre communiqué que l’avion transportait 178 passagers adultes, trois enfants, dont deux bébés, ainsi que deux pilotes et six personnels de cabine.

« L’avion avait demandé à revenir à sa base avant de finalement disparaître des radars », a-t-il ajouté.

Cette demande avait été exprimée peu avant que le contact fût rompu avec les contrôleurs aériens vers 6 h 30. Le contact a été perdu avec l’avion treize minutes après le décollage, selon une porte-parole de l’Agence indonésienne de recherche et de sauvetage.

L’avion était à destination de Pangkal Pinang, une ville de l’île de Bangka, au large de Sumatra.

« L’avion s’est écrasé dans l’eau », a déclaré à l’Agence France-Presse (AFP) le porte-parole des sauveteurs.

L’avion qui s’est abîmé avait subi récemment des réparations à la suite d’un problème technique, selon le PDG de la compagnie aérienne indonésienne, Edward Sirait.

L’appareil « a été réparé à Denpasar puis a volé vers Jakarta ». « Les techniciens à Jakarta ont reçu des notes et ont fait une autre réparation avant qu’il reparte vers Pangkal Pinang », la destination qu’il devait rejoindre lundi, a précisé le responsable interrogé par l’AFP, tout en expliquant qu’il s’agissait « d’une procédure normale ».

 

 

SOURCEAFP
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE