Accueil Agenda culturel

Agenda culturel Octobre 2010

PARTAGER SUR

< Samedi 16 octobre >
Fransoa fait son show en avant-première à la soirée anniversaire du Métis, à Kerobokan

Le restaurant Métis fête son premier anniversaire. L’établissement de Nicolas « Doudou » Tourneville et Saïd Alem s’est très vite imposé sur la scène culinaire au point de devenir le restaurant phare de Bali. Il faut dire qu’une solide réputation les précédait. Ce nouvel espace spécialement désigné a permis aux deux amis de franchir un pas supplémentaire dans l’excellence. Pour fêter cet événement, ils ont concocté un menu de gala avec un show Retro Disco de 45 mn pour laquelle la réservation est de rigueur. C’est à cette occasion que vous ferez peut-être partie des happy few à découvrir une autre future gloire française en Indonésie : Fransoa.
Fransoa, c’est François-Xavier Renou à la ville qui dirige avec sa femme Caroline une marque assez connue à Bali d’accessoires de mode. A la suite d’une partie de karaoké endiablé dans la salle de bains (?!) de Bruno Hasson, le patron de Sophie Paris, et d’une série de rencontres, il a décidé de se lancer dans la chanson. « Sur des mélodies de Claude François comme Un lundi au soleil, nous avons écrit une nouvelle chanson qui s’intitule « Kalo saya kaya ». Nous n’avons pas d’autre ambition que de faire rire nos potes et les Indonésiens avec des choses simples », déclare-t-il en nous dévoilant son clip hilarant. Sa femme est totalement associée à l’aventure, elle a co-écrit les paroles et a signé toute la garde-robe très Cloclo : « Nous ne sommes vraiment pas prêts à sacrifier notre vie de famille pour les paillettes du show-biz mais nous mettons toutes les chances de notre côté pour assurer la gloire au revival de Claude François en Indonésie. » Le « Kalo saya kaya » risque bien de créer le buzz sur You Tube et Facebook grâce à l’aide des réseaux de Sophie Paris. Le couple est solidement secondé par les Fransoettes (troupe Aquarela), Daphné, la prof de chant, Diana, la seconde voix de tous les chœurs et le réalisateur Nicolas Tempier.
Pour vous procurer le single « Kalo saya kaya », sur l’Internet à
[www.fransoa.asia->www.fransoa.asia], Info et réservations pour le dîner : 0361 737888 ou sur [reservations@metisbali.com->reservations@metisbali.com]

< Du 12 au 17 octobre >
Le cinéma à paillette s’invite à Bali pour la Balinale, à Kuta

Conçue il y a déjà 4 ans, le Balinale a réussi cette année à réunir quelques belles têtes d’affiche même si elle ne propose toujours pas de thème à sa programmation. L’ouverture en grande pompe est ainsi assurée par « Eat Pray and Love » de Ryan Murphy et produit notamment par Brad Pitt, film très attendu sur l’île mais qui n’a pas réussi à convaincre les critiques de New York. Le film, basé sur le best-seller du même nom d’Elizabeth Gilbert, a été en partie tourné à Bali. Il s’appuie surtout sur ses têtes d’affiche, Julia Roberts et Javier Bardem (No Country for Old Men, Vicky Cristina Barcelona). Le documentaire sera aussi à l’honneur avec notamment « Babies » du français Thomas Balmès (produit par Alain Chabat) qui suit simultanément la vie de quatre bébés de quatre pays différents (Namibie, Mongolie, Japon et Etats-Unis), du jour de leur naissance à leurs premiers pas. Le festival présente également un prix du public et un prix du meilleur court-métrage ainsi qu’une programmation entièrement pour les enfants. Si l’on peut déplorer l’absence de films indonésiens, en revanche l’entrée ne coûte que 25 000 rupiah, moins chère qu’au Gaumont !
Cinéma Galeria 21, Kuta. Plus d’info sur [www.balinale.com->www.balinale.com ] ou au 0361 270 908

< Jusque fin décembre, du jeudi au dimanche >
« Bali Agung, la légende des déesses balinaises », du grand spectacle à Ketewel

Le Bali Safari Marine Park vient d’inaugurer dans son enceinte le Bali Theatre, une immense salle de spectacles qui peut accueillir jusqu’à
1 200 spectateurs, du jamais vu à Bali. Et pour porter sur les fonts baptismaux cette salle aux normes internationales, il fallait un grand spectacle de qualité internationale. C’est ce qu’une équipe d’auteurs composée de 5 étrangers et du célèbre dalang Made Sidia a mis au point à partir de légendes balinaises, celles du roi Sri Jaya Pangus et de la déesse Dewi Danu. Vous serez sans doute émerveillés comme nous par la qualité de ce spectacle, la présence de 8 éléphants, la somptuosité des décors, les effets spéciaux, la beauté des différents tableaux qui mettent en scène jusqu’à 200 figurants ! Seul hic lors de la première, il était interdit de prendre des photos par une direction très en contrôle de sa promotion. Nous avons malgré tout bravé l’interdiction pour éviter de publier les mêmes photos que les autres magazines. Ca nous a valu de nous faire agresser verbalement et violemment en présence de plusieurs consuls. Qu’à cela ne tienne, l’amour de la culture est plus fort que la rancune !
Info et réservations à Bali Theatre : (0361) 751 300 ou [www.balitheatre.com->www.balitheatre.com]

< A partir du 6 octobre >
« Bali’s Early Days », histoire de Bali au début du XIXe, à Ubud

Amateurs d’histoire, ne manquez pas la sortie du livre « Bali’s Early Days » le 6 octobre au festival Writers & Readers à Ubud. A travers trois essais sur le sacrifice des veuves, l’esclavage et l’opium, le professeur A.A. Gde Putra Agung nous emmène au cœur du Bali du début du XIXè siècle alors que l’île était encore divisée en plusieurs royaumes et que le commerce de l’opium florissait. Descendant de la famille royale de Karangasem et diplômé en histoire de l’université Gajah Mada, l’auteur fait un excellent portrait des différents aspects de la vie à la cour et de la situation précoloniale.
Bali’s Early Days, Widow Sacrifice, Slavery & Opium (livre en anglais), A.A. Gde Putra Agung, 115 pages, Saritaksu Editions, [sarita.publish@saritaksu.com->sarita.publish@saritaksu.com] ou (0361) 287 816

< Cinéma italien le mercredi et Nouvelle Vague le jeudi > Black Beach, à Ubud

Le restaurant italien Black Beach propose de redécouvrir le cinéma de la Nouvelle Vague tous les jeudis à 20h jusqu’au 4 novembre. Venez voir
« La femme d’à côté » de F. Truffaut le 7 octobre, « Vivement Dimanche » du même réalisateur le 14, « Une femme est une femme » de J.-L. Godard le 21, « Nouvelle Vague » du même réalisateur le 28 et « l’Éloge de l’Amour » de J.-L. Godard le 4 novembre. Enfin pour les italophones, venez au Black Beach tous les mercredis à 20h. La séance est dédiée au cinéma italien avec le 6 octobre « Nuovo Cinema Paradiso », le 13 octobre « Due Occhi Diabolici, le 20 « Il ladro di Bambini », le 27 « Lamerica » et le 3 novembre « La Vita E’ Bella » de Roberto Benigni. L’entrée est gratuite et tous les films sont sous-titrés en anglais.
Black Beach, restaurant italien, Jl Hanoman 5, Ubud, tél : 0361 971 353, plus d’info sur [http://culturalblackbeach.blog.com->http://culturalblackbeach.blog.com]

< Jusqu’au 31 octobre >
« Voice for Buyan », concours photo autour du lac

C’est pour tirer la sonnette d’alarme et toucher un public plus large que le Bali Photography Guide lance « Voice for Buyan », concours photo avec à la clé une récompense pour les trois premiers sélectionnés (respectivement 1 million, 500 000 et 300 000 rupiah). Depuis une dizaine d’années le niveau du lac a considérablement décru, jusqu’à 50% d’eau en moins depuis 2000 après observation satellite. La photo doit respecter quelques critères : mettre en scène le lac, ses habitants ou la faune et la flore qui l’entourent, joindre une description (en anglais ou en indonésien) de 3000 mots maximum. La sélection se fera à partir du cliché et du texte, bien évidemment à envoyer en ligne. A vos appareils !
Rendez-vous sur leur [page Facebook->http://www.facebook.com/home.php?#!/group.php?gid=123148601069030&ref=ts]

< Du 8 octobre au 1er novembre >
« Melodies in Blue », expo d’art contemporain à Jimbaran

Pour sa deuxième exposition à la galerie Ganesha, l’artiste de Sumatra Heriawan Siauw questionne à la fois son origine chinoise et la condition humaine en général. Ses tableaux emplis de dégradés bleus et verts que viennent éclabousser des tâches rouges forment un univers résolument mélancolique mais sont aussi un hommage à la dualité cosmique de la pensée chinoise.
Ganesha Gallery, Four Seasons Resort, Jimabaran, tél : (0361) 701 010

< Samedi 30 octobre >
U-Boo-D Halloween Ball, à Ubud

Le Rotary Club Ubud organise une soirée « Halloween » dans les jardins du musée Antonio Blanco à Ubud le samedi 30 octobre. S’y produira le bluesman américain Jim Larkin ainsi que d’autres artistes locaux. Les bénéfices de cette soirée seront versés au « Bali Rural Development Project » qui s’occupe d’assurer l’accès à l’eau dans certains villages balinais défavorisés.
Info et réservation : Desak Nyoman au 082145 168 095

< Du 15 au 19 octobre >
Nusa Dua Fiesta 2010

Le festival Nusa Dua Fiesta aura lieu du 15 au 19 octobre dans la péninsule et aura pour thème « Green Tourism ». De multiples animations culturelles et sportives sont au programme ainsi que des représentations de danse indonésiennes et étrangères.
Plus d’info au 0361 771010 ou sur [www.balinusaduaresort. com->www.balinusaduaresort. com]

Du 13 au 17 octobre
Le Q! Film Festival passe par Bali

Nous vous en avons déjà parlé le mois dernier (cf. La Gazette de Bali n°64 – septembre 2010), ce festival unique en son genre s’arrête à Bali du 13 au 17 octobre avec une programmation très dense. Le Q! Film Festival qui est l’expression culturelle de la communauté des LGBTIQ (Lesbiennes, Gays, Bisexuels, Transsexuels et de ceux qui se posent des Questions) propose la projection d’une vingtaine de films et courts-métrages, expositions, débats littéraires d’artistes indonésiens et étrangers, à Ubud, Seminyak, Kuta et Denpasar. L’Alliance française de Denpasar est partenaire de ce festival et héberge l’exposition de l’artiste colombien Carlos Franklin tout au long du festival. Venez voir des films japonais, chinois, français et indonésien, sans oublier la rencontre littéraire avec l’auteur indonésien Andrei Aksana autour de son livre Lelaki Terindah le samedi 16 octobre à 14h.
Retrouvez la programmation complète sur [www.q-munity.org->www.q-munity.org ] et sur [www. afdenpasar.org->www. afdenpasar.org]

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here