Aéroport Ngurah Rai : vers une automatisation des contrôles de police

PARTAGER SUR

L’aéroport international Ngurah Rai de Bali est le premier aéroport indonésien à s’équiper d’un système de portiques automatisés pour le contrôle de police, aux terminaux internationaux (arrivées et départs). 

Un service qui s’inscrit dans le cadre d’une politique d’amélioration des temps d’attente aux arrivées et départs, tout en garantissant une sécurité des contrôles d’identité.  En effet, ces portiques permettent aux passagers de faire scanner et vérifier électroniquement leur passeport biométrique. Ce nouveau système remplacera progressivement l’ancien, plus lent, dans lequel les agents d’immigration vérifient et contrôlent manuellement les passeports. 

Le directeur général de l’immigration, Ronny F. Sompie a ainsi déclaré : « Le système Autogate est directement relié à notre Système d’information sur la gestion de l’immigration (SIMKIM) pour fournir des mises à jour en temps réel de l’information dans tout le réseau. Il s’agit donc d’un système très sûr et nous espérons que le système d’autogate sera rapidement adopté par d’autres grands aéroports indonésiens « . 

En plus des Indonésiens, les citoyens de ces 12 autres pays bénéficieront de ce nouveau contrôle : Brunei, Cambodge, Timor Leste, Laos, Malaisie, Myanmar, Philippines, Singapour, Thaïlande, Vietnam, Australie et Nouvelle-Zélande.

PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE